GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Washington annonce à Ankara que le retrait des forces kurdes en Syrie est «achevé» (ministère turc)
    • Brexit : Donald Tusk va préconiser aux Vingt-Sept d'accepter un nouveau report
    • Bolivie: le gouvernement propose aux observateurs internationaux de vérifier les procès-verbaux des élections
    • Royaume-Uni: le gouvernement suspend l'examen de l'accord de Brexit après le rejet du calendrier (Boris Johnson)

    Comment peut-on grandir derrière les barreaux ?

    A la nurserie de Rebibbia. © Riccardo Venturi/Association A Roma Insieme

    La question a quelque chose de provocant, mais elle renvoie à une réalité dérangeante. Ces prisons pour femmes équipées de nurseries où les enfants des détenues peuvent vivre jusqu’à leur troisième année. C’est le cas de la prison de Rebbibia à Rome. Reportage dans le plus grand centre pénitentiaire pour femmes d’Italie, où vivent en permanence une quinzaine d’enfants.

    Et au Royaume-Uni où l’on comptait plus de 10 mille détenues au féminin, en 2011, huit prisons sont équipées de nurseries. Avec des règlements parfois très aménagés pour ces petits pensionnaires qui n’ont commis aucun crime.

    Notre Chronique Europe avec le site myeurop.info sur l’écotaxe en Europe qui n’est appliquée que dans six pays européens.

    Le cirque comme un remède contre l’anxiété et les traumatismes. Non pas en tant que spectateur, mais en tant qu’acteur. Car l’activité demande une réelle maîtrise de soi et recrée du lien avec ses partenaires. C’est un projet développé en Finlande par une association Sirkus Magenta. Et qui s’adresse en priorité à des adolescents et des jeunes adultes souffrant de phobie sociale. Mais, l’expérience est tellement concluante qu’elle est désormais tentée en Jordanie auprès des jeunes réfugiés syriens.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.