Un syndicat pour les travailleurs immigrés au Maroc - RFI

 

  1. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  2. 11:00 TU Journal
  3. 11:15 TU Sessions d'information
  4. 11:30 TU Journal
  5. 11:33 TU Sessions d'information
  6. 12:00 TU Journal
  7. 12:10 TU Sessions d'information
  8. 12:30 TU Journal
  9. 12:33 TU Sessions d'information
  10. 12:40 TU Grand reportage
  11. 13:00 TU Journal
  12. 13:10 TU LES MAITRES DU MYSTERES
  13. 14:00 TU Journal
  14. 14:10 TU Autour de la question
  15. 14:30 TU Journal
  16. 14:33 TU Autour de la question
  17. 15:00 TU Journal
  18. 15:10 TU 7 milliards de voisins
  19. 15:30 TU Journal
  20. 15:33 TU 7 milliards de voisins
  21. 16:00 TU Journal
  22. 16:10 TU Priorité santé
  23. 16:30 TU Journal
  24. 16:33 TU Priorité santé
  25. 17:00 TU Journal
  1. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  2. 11:00 TU Journal
  3. 11:15 TU Sessions d'information
  4. 11:30 TU Journal
  5. 11:33 TU Sessions d'information
  6. 12:00 TU Journal
  7. 12:10 TU Grand reportage
  8. 12:30 TU Sessions d'information
  9. 13:00 TU Journal
  10. 13:10 TU Sessions d'information
  11. 13:30 TU Journal
  12. 13:33 TU Danse des mots
  13. 14:00 TU Journal
  14. 14:10 TU Autour de la question
  15. 14:30 TU Journal
  16. 14:33 TU Autour de la question
  17. 15:00 TU Journal
  18. 15:10 TU 7 milliards de voisins
  19. 15:30 TU Journal
  20. 15:33 TU 7 milliards de voisins
  21. 16:00 TU Journal
  22. 16:10 TU Priorité santé
  23. 16:30 TU Journal
  24. 16:33 TU Priorité santé
  25. 17:00 TU Journal
fermer

L'Afrique en marche

Un syndicat pour les travailleurs immigrés au Maroc

Léonard Vincent
Un syndicat pour les travailleurs immigrés au Maroc
 
Interview du secrétaire général de l'Organisation démocratique des travailleurs immigrés, Marcel Amiyeto, réalisée par l'Agence Maghreb Arabe Presse.

Pour la première fois en Afrique, au Maroc, un syndicat a décidé d'ouvrir ses rangs aux travailleurs immigrés, et notamment aux nombreux migrants sub-sahariens du Royaume. C'est l'un d'eux, un Congolais nommé Marcel Amiyeto, qui dirige cette section fondée en juillet 2012, dans le but de défendre les droits des Africains, bien sûr, mais aussi des Philippins, Kurdes ou Irakiens réfugiés dans le pays. C'est une manière pour lui de défendre la dignité de ses semblables, mais aussi de lutter contre les dangers de l'immigration clandestine.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.