GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Août
Jeudi 17 Août
Vendredi 18 Août
Samedi 19 Août
Aujourd'hui
Lundi 21 Août
Mardi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Général Babacar Gaye, représentant du secrétaire général de l'ONU et chef du Binuca

    Babacar Gaye.

    « Il y a aujourd'hui 25 000 ressortissants de pays étrangers qui ont été évacués de la Centrafrique. Par ailleurs, dans les jours qui ont suivi l'attaque du 5 décembre, il y a eu un millier de morts dans les rues de Bangui. Actuellement, enfin, il y a 1 Centrafricain sur 5 qui est une personne déplacée. Cela suffit déjà à donner une idée du drame humanitaire auquel nous faisons face. »

    Alors que Michel Djotodia vient de quitter le pouvoir et que les députés centrafricains s'apprêtent à élire son successeur dans les jours qui viennent, la crise centraficaine connaît-elle un tournant ? Faut-il voir dans les changements politiques qui se profilent, la perspective d'une amélioration humanitaire et sécuritaire dans le pays ?

    De retour de Ndjamena, le Général Babacar Gaye, représentant du secrétaire général de l'ONU et chef du Binuca, le Bureau Intégré des Nations unies en République Centrafricaine, répond aux questions de Pierre Pinto.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.