GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Février
Jeudi 14 Février
Vendredi 15 Février
Samedi 16 Février
Aujourd'hui
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France/Injures antisémites à Finkielkraut: «Négation absolue de ce que nous sommes» (Macron)
    • Berlinale : l'Ours d'or à «Synonymes» de l'Israélien Nadav Lapid

    Egypte: les Frères musulmans appellent au boycott du référendum

    Partisan des Frères musulmans délogé par la police égyptienne lors d'un rassemblement pro Mohamed Morsi, le 8 janvier 2014 au Caire

    C’est le premier scrutin depuis le renversement du président islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet, le sixième depuis la chute d’Hosni Moubarak en février 2011. Les électeurs égyptiens sont de nouveau appelés aux urnes, mardi et mercredi prochains, pour se prononcer sur la nouvelle Constitution. Un texte élaboré par un comité d’une cinquantaine de personnalités, au sein duquel les mouvements islamistes étaient quasiment absents.

    Selon les derniers sondages, le « oui » devrait l’emporter très largement avec plus de 70 % des voix. L’enjeu principal est donc avant tout celui de la participation. Le pouvoir espère faire mieux que les 32 % de participation enregistrés lors du dernier référendum constitutionnel, lorsque les Frères musulmans étaient au pouvoir. Des Frères musulmans qui appellent leurs membres et leurs sympathisants à boycotter ce scrutin.

    Reportage dans la région du Fayoum, l’un de leurs bastions, à une centaine de kilomètres au sud du Caire.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.