GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Total donne un coup d'accélérateur au gaz de schiste au Royaume-Uni

    Total franchit la Manche pour participer à l'essor des gaz de schiste au Royaume-Uni. Getty Images

    Le Français Total est la première major pétrolière à se lancer dans les gaz de schiste au Royaume-Uni.

    Contraint en France depuis l'interdiction de la fracturation hydraulique, Total franchit la Manche pour participer à l'essor des gaz de schiste au Royaume-Uni. Le groupe français vient de confirmer hier qu'il prenait 40 % dans deux permis de la région de Gainsborough, à l'est de Sheffield, dans les Midlands, au nord-est de l'Angleterre. Un autre grand groupe français, GDF Suez, avait déjà pris part l'automne dernier à l'exploration des gaz non conventionnels en Grande-Bretagne (au nord-ouest et au nord-est de l'Angleterre). Mais Total est la première major du pétrole à se lancer dans les gaz de schiste britanniques, ce qui devrait donner un coup d'accélérateur au développement de cette industrie. C'est exactement ce que souhaitent les autorités de Londres.

    Le Royaume-Uni est le pays le plus empressé d'Europe, avec la Pologne et le Danemark à tirer parti de ses réserves de gaz non conventionnels : quelque 3700 milliards de m3, soit près de 50 ans de consommation britannique actuelle. Des réserves qui permettraient d'enrayer le déclin, même plus lent que prévu, des hydrocarbures en mer du Nord. Alors cela vaut bien aux yeux du gouvernement londonien des ristournes fiscales généreuses aux opérateurs et aux communes où auront lieu les forages, ce qui n'empêche pas l'hostilité des défenseurs de l'environnement de grandir.

    De son côté, Total contribue déjà à la renaissance de l'industrie pétrolière en mer du Nord. Avec les gaz de schiste désormais, le groupe français devrait devenir le premier producteur d'hydrocarbures au Royaume-Uni, en doublant sa production d'ici 2015 (à plus de 200.000 barils équivalents pétrole par jour). Une manière pour la compagnie pétrolière d'enrayer son propre déclin au Moyen-Orient : le même jour, Total a vu sa concession de 75 ans arriver à échéance à Abu Dhabi. Pour reconquérir une part du pétrole des Émirats, le géant français du pétrole est désormais en concurrence avec d'autres compagnies, y compris asiatiques.


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      Gaz de schiste: coup d'accélérateur en Pologne et nouveau coup de frein en France

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      La part de marché de l'OPEP rognée par le pétrole de schiste en 2014

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Les pays exportateurs de gaz confrontés à la révolution du gaz de schiste

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Le gaz et le pétrole de schiste gonflent les réserves mondiales d'hydrocarbures

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      L'exploration du gaz de schiste doit reprendre en France, selon un rapport parlementaire

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.