GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Patrick de Saint-Exupéry signe avec Hippolyte une BD sur le génocide au Rwanda

    Patrick de Saint-Exupéry, auteur de la BD « La fantaisie des Dieux - Rwnda 1994 », aux éditions Les Arènes. ©Francesca Mantovani

    « Qu'est-ce qu'il y avait à raconter ? Il y a des morts partout et ça c'est le propre du génocide. C'est-à-dire qu'on efface tout. Il reste toujours quelques rescapés, bien sûr. Mais d'abord ils sont très peu et puis personne n'a envie de les croire. La question que pose le génocide est celle du silence ».

    (Photo: Patrick de Saint-Exupéry © Francesca Mantovani)

    La fantaisie des Dieux - Rwanda 1994, aux éditions Les Arènes.

    La fantaisie des Dieux - Rwanda 1994. C'est le titre d'une bande dessinée publiée récemment en France, à l'approche des commémorations du 20e anniversaire du génocide rwandais (le 7 avril marquera la date anniversaire du début des massacres). Patrick de Saint-Exupéry, journaliste, rédacteur en chef de la revue XXI, signe le scénario.

    En 1994, il couvrait le génocide au Rwanda comme envoyé spécial du Figaro. Vingt ans après, il est retourné sur les lieux du « crime des crimes » en compagnie d'un jeune dessinateur français, Hippolyte, spécialisé dans la BD de reportage. Patrick de Saint-Exupéry est notre invité.

    Couverture de «La fantaisie des Dieux - Rwanda 1994». Editions Les Arènes

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.