GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le génocide des Tutsi : comment en est-on arrivé là ?

    Charnier de Nyamirambo, près de Kigali, où 32 000 corps ont été exhumés en janvier 2000. AFP/Marco Longari

    Rwanda, 1994 : un génocide en terre africaine ! Comment en rendre compte ? Ce n’est pas l’aboutissement fatal de soi-disant conflits « ethniques », ni un accident imprévu, encore moins une triste fatalité.

    L’idéologie « hamitique », à base raciste, inventée en Europe au XIXème siècle est devenue le credo des colonisations allemande et belge avant d’être reprise par les élites rwandaises elles-mêmes. Ce racisme anti-tutsi va même devenir l’option du régime de Habyarimana pour conserver le pouvoir. Avec l’historien Jean-Pierre Chrétien, auteur de L’invention de l’Afrique des Grands Lacs. Une histoire du XXe siècle (Karthala, 2010) et de Rwanda. Racisme et génocide. L’idéologie hamitique (avec Marcel Kabanda, 2013).


    Sur le même sujet

    • Rwanda / France

      Procès de Pascal Simbikangwa : le témoignage d'un Tutsi fragilise sa défense

      En savoir plus

    • Rwanda / France

      Procès de Pascal Simbikangwa: l'accusé reconnaît le génocide des Tutsis au Rwanda

      En savoir plus

    Prochaine émission

    A la recherche des criminels coloniaux: le Général Emile Storms

    A la recherche des criminels coloniaux: le Général Emile Storms
    Héros de la colonisation ou banal criminel ? Mort en 1918, Emile Storms est une figure banale de la conquête du continent africain par l’Europe. Son nom apparaît en très bonne place parmi les fondateurs de l’« Etat Indépendant du Congo », propriété privée (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.