GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 25 Mai
Samedi 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: douze combattants prorégime ont été tués lors d'une frappe de la coalition internationale (OSDH)
    • France: «La question du maintien de Guillaume Pepy à la tête de la SNCF n'est pas posée» (Griveaux)
    • Economie: Deutsche Bank supprime plus de 7000 postes et coupe dans sa banque d'investissements
    • Israël dévoile un plan pour la construction de 2500 logements en Cisjordanie
    • Italie: deux morts et plusieurs blessés dans le déraillement d'un train

    1. Mémoires d’esclaves, en France et à Madagascar

    Monument de l'Esclavage, Gorée, Sénégal. © Wikipédia

    Bien que l’abolition de l’esclavage date en France de 1848. Il aura fallu 150 ans à la République pour reconnaître sa responsabilité dans la traite négrière. Reste que la France est la première et la seule nation au monde à avoir reconnu l’esclavage comme crime contre l’humanité.

    La loi Taubira est votée le 21 mai 2001. Et, depuis 2006, la date du 10 Mai «honore le souvenir des esclaves et commémore l’abolition de l’esclavage». C’est la poursuite du combat de Christiane Taubira, et c’est aussi le combat de notre invitée, l’historienne Françoise Vergès, présidente du Comité pour la mémoire de l’esclavage de 2008 à 2013.

    L’esclavage, un sujet tabou en France jusque dans les années 90, comme dans la ville de Nantes, ancien port négrier.
    L’esclavage, un sujet tabou à Madagascar, où Klara Boyer-Rossol a sillonné la grande île à la rencontre des descendants d’esclaves. Leurs grand-pères ont été capturés en Afrique. Ces descendants d’esclaves sont appelés les makoas. Elle a recueilli des témoignages inédits, diffusés pour la première fois, dans « La marche du monde » sur RFI.
    Singulièrement, Madagascar a été à la fois exportatrice, mais aussi importatrice d’esclaves…

    Aujourd’hui, à Madagascar, l’un des pays les plus pauvres du monde, l’esclavage existe sous une forme moderne, comme le prouve le reportage de notre correspondante Aline Ranavaison.

    Nos invitées dénoncent cette situation où l’on fait encore et toujours commerce de la personne humaine.

     

    Le site du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage
    http://www.cpmhe.fr/

    Le site du Mémorial de l’abolition de l’esclavage
    http://memorial.nantes.fr/
     


    Sur le même sujet

    • France

      François Hollande célèbre la mémoire des esclaves

      En savoir plus

    • France

      France: la journée du souvenir de l'esclavage fait polémique

      En savoir plus

    • MAURITANIE

      Les descendants des esclaves manifestent en Mauritanie

      En savoir plus

    • Mauritanie

      Lutte contre l'esclavage en Mauritanie: les ONG doutent

      En savoir plus

    • Société / Libertés individuelles

      Dans le monde, trente millions de personnes vivent comme des esclaves

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.