GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Intermittents: les abus dans l'audiovisuel

    Des représentants des intermittents du spectacle interviennent sur France 2, lors d'une émission à l'occasion de la Fête de la Musique présentée par Patrick Sébastien depuis Montpellier, le 21 juin 2014. France Télévisions

    Le secteur de l'audiovisuel joue un rôle non négligeable dans la crise du système d'assurance chômage des intermittents dits 'du spectacle'. Une crise qui, en dépit des aménagements du gouvernement, menace de déboucher cet été sur des perturbations de Festivals.

    Alors que le nouveau système d’assurance-chômage entre en vigueur au 1er juillet, le secteur de la culture est un peu la face émergée de l’iceberg. Car ce qui coûte, ce qui met en déficit d’au moins 320 millions d’euros ce régime d’assurances des Intermittents, ce ne sont pas tant les artistes que les techniciens de l’audiovisuel. Le secteur audiovisuel emploie en effet la moitié des quelque 100 000 intermittents qui perçoivent des allocations chômage tout en représentant les deux tiers de leur masse salariale. Le principe est connu : les intermittents travaillent 507 heures pendant dix mois, puis ils perçoivent une indemnité qui leur permet de compléter leurs revenus annuels. Si le nombre total de bénéficiaires de ce régime est resté stable depuis dix ans, le nombre d’allocataires a presque doublé chez les techniciens pour atteindre 60 000 alors que le nombre d'artistes a lui baissé dans le même temps, de 67 000 à 51 000.

    On se demande si l’économie de l’audiovisuel n'abuse pas de ce système et ce, à tous les niveaux. Il y a d’abord le cas des intermittents qui quittent leur travail une fois effectuées leurs 507 heures pour se faire indemniser le reste de l’année et qui reprennent leur activité quand ils ont épuisé leurs droits. Mais il y aussi toutes ces sociétés, notamment de production, où il n’est pas rare de voir un employeur demander à un salarié de faire à l’œil plus de 507 heures pour laisser à l’assurance chômage le soin de compléter son salaire. C’est d’ailleurs pourquoi la réforme prévoit de durcir le délai entre la fin des périodes travaillées et le versement des allocations.

    C’est ce différé dans le versement de l’argent qui a entraîné la mobilisation des intermittents même si l’Etat a accepté de le prendre à sa charge. Dans les théâtres, mais aussi sur les lieux de tournage comme pour la série « Plus Belle la vie », sur le plateau des « Guignols » de Canal+, on a observé des mouvements sociaux. L’audiovisuel public est loin d’être exemplaire. Il y a ce qui est justifiable sur un plan artistique ou éditorial : les contrats liés à une grille, à une saison. Mais il y a aussi quantité de petits contrats techniques qui, mis bout à bout, peuvent aller jusqu’à mille comme pour ce chef monteur employé pendant 21 ans à France Télévisions.

    Il n'est donc pas étonnant que les intermittents soient sûrs de gagner aux Prudhommes. A France Télévisions, qui en emploie 3600, il a fallu en intégrer ou en indemniser plusieurs centaines. Coût estimé : 40 millions d’euros.


    Sur le même sujet

    • FRANCE

      Intermittents: la concertation débute sur fond de festivals annulés

      En savoir plus

    • Débat du jour

      Le régime des Intermittents : une exception française ?

      En savoir plus

    • Débat du jour

      Faut-il remettre en cause le régime des intermittents ?

      En savoir plus

    • Grand reportage

      Les intermittents du spectacle en colère

      En savoir plus

    • France

      Régime des intermittents: Manuel Valls affiche la fermeté

      En savoir plus

    • Quelles images pour l’immigration clandestine?

      Quelles images pour l’immigration clandestine?

      Une image a fait le tour du monde et a particulièrement ému le continent américain : c’est la photo d’un homme retrouvé mort avec sa fille au bord du Rio Grande, en tenant …

    • Médias: en France, pourquoi tant défiance ?

      Médias: en France, pourquoi tant défiance ?

      Un rapport publié par Reuters Institute fait de la France le dernier pays en matière de confiance dans les médias. Pourquoi un telle défiance vis à vis de la presse ?  …

    • Hong Kong face au nouvel ordre médiatique

      Hong Kong face au nouvel ordre médiatique

      D'importantes manifestations se tiennent à Hong Kong contre le projet de loi sur les extraditions judiciaires vers la Chine. Un million de personnes étaient dans la rue …

    • L’AFP en plein bras de fer en Algérie

      L’AFP en plein bras de fer en Algérie

      En Algérie, depuis la démission forcée d’Abdelaziz Bouteflika, la situation des journalistes étrangers sur place est compliquée. Exemple: l'AFP.

    • Allemagne, année Rezo

      Allemagne, année Rezo

      La CDU, le parti au pouvoir avec le SPD en Allemagne, qui met en cause les nouveaux médias, et notamment YouTube, pour une vidéo virale dénonçant le bilan du gouvernement …

    • «Défense d’informer», des journalistes convoqués par la DGSI

      «Défense d’informer», des journalistes convoqués par la DGSI

      Cette semaine dans la Chronique des médias, retour sur secret défense qui est de plus en plus opposé aux journalistes en France pour limiter leur travail d’investigation.

    • Quand les géants du web luttent contre le terrorisme

      Quand les géants du web luttent contre le terrorisme

      Nous parlons ce matin des efforts que réalisent les grandes plateformes américaines pour lutter contre la propagation de contenus violents et terroristes avec notamment …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.