GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: une attaque fait 12 morts dans la ville sainte chiite de Kerbala (sécurité)
    • Yémen: les rebelles annoncent vouloir arrêter toutes les attaques contre l'Arabie (dirigeant insurgé)
    • Affaire Karachi: le parquet demande un procès pour Balladur et Léotard (source judiciaire)
    • Respect de la vie privée: Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications
    • Commerce: Trump ne pense pas aboutir à un accord avec Pékin avant l'élection de 2020
    • Procès Mélenchon en France: le jugement mis en délibéré au 9 décembre
    • Greta Thunberg espère que la société a atteint «un tournant» sur le climat (interview à l'AFP)

    Colombie : Quand les bandes armées contrôlent Buenaventura

    Le port de Buenaventura. © Wikimedia Commons/leonc27

    Nous partons à Buenaventura, le plus grand port de Colombie sur le Pacifique. Une ville de 500 000 habitants en proie à des bandes armées qui se partagent le contrôle du territoire. Des bandes qui contrôlent le trafic de drogue et qui s'enrichissent grâce à l'extorsion de fonds auprès des populations, les plus riches et surtout les plus pauvres.

    Dans cette ville peuplée à 80% par des Afro-Colombiens, abandonnée par les services de l’Etat, le taux de criminalité est deux fois plus élevé que la moyenne nationale. En février 2014, une manifestation des commerçants qui ont dit stop à l’extorsion, et la découverte de maisons-abattoirs où des habitants étaient découpés en morceaux pour terroriser les habitants, ont finalement fait réagir les autorités. Un rapport de Human Rights Watch a placé Buenaventura sur la scène médiatique. Plusieurs centaines de policiers et militaires quadrillent désormais Buenaventura. Le gouvernement de Juan Manuel Santos réélu en juin veut montrer qu’il peut conclure la paix avec la guérilla des FARC, et assurer la sécurité des Colombiens. Mais, ces bandes armées gangrènent le pays et menacent la paix, causent beaucoup de morts et de déplacés.


    Sur le même sujet

    • Colombie

      Juan Manuel Santos sera-t-il le dernier président colombien réélu?

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Il y a 40 ans, la chute de l’empereur Bokassa

    Il y a 40 ans, la chute de l’empereur Bokassa
    Dans la nuit du 20 au 21 septembre 1979, l’empereur Bokassa 1er est évincé du pouvoir par l’ancien président David Dacko, un renversement fomenté dans le plus grand secret par la France. Paris ne supporte plus le comportement de plus en plus fantasque (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.