GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Aujourd'hui
Lundi 25 Juin
Mardi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le patrimoine syrien en danger

    Le krak des Chevaliers, tenu depuis deux ans par les rebelles syriens, repris le 20 mars 2014 par les forces de Bachar el-Assad. AFP/SAM SKAINE

    Le minaret d’Alep, le Krak des chevaliers, la ville romaine de Basri. Ces sites sont parfois utilisés à des fins militaires, souvent otages entre différentes factions armées, toujours victimes des combats. Ils sont pourtant notre mémoire à protéger. Inlassablement, Chekhmous ALI, un archéologue syrien, retourne incognito en Syrie pour documenter le pillage ou le délabrement, voire la destruction du patrimoine historique de son pays.


    Sur le même sujet

    • Syrie

      Syrie: l’Etat islamique intensifie ses opérations au nord d’Alep

      En savoir plus

    • Syrie

      Syrie: Alep, théâtre de combats féroces entre armée et rebelles

      En savoir plus

    • Syrie

      En Syrie, bientôt, une vaste offensive du régime à Alep?

      En savoir plus

    • Syrie

      Syrie: l'armée brise le siège de la prison d’Alep

      En savoir plus

    • SYRIE

      Alep sans eau, hôpitaux détruits: l'impossible quotidien syrien

      En savoir plus

    • Syrie

      Syrie: les rebelles syriens font exploser l'hôtel Carlton d'Alep

      En savoir plus

    • Syrie

      Syrie: Alep sous un déluge de bombes

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Iran: conséquence du non-respect de l’accord pour la population

    Iran: conséquence du non-respect de l’accord pour la population
    Si le rejet de l’accord sur le nucléaire iranien par les Etats-Unis risque de pénaliser les entreprises étrangères comme Total, Airbus ou Peugeot, elles vont sans auun doute avoir un impact sur la population iranienne (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.