GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    A la Une: des scrutins et de la morosité

    Par
    AFP

    A la Une de la revue de presse l’Ukraine à la veille des élections législatives, dans Le Figaro, le malaise des combattants du Donbass. Et le quotidien d’expliquer que Kiev peine à gérer la reconversion des bataillons avec ces hommes « passés directement des barricades de Maidan à la ligne de front ». Des hommes radicalisés, ultra nationalistes, quasiment incontrôlables. Quasiment impossible pour l’instant de gérer leur reconversion à la vie civile.

    L’Ukraine et les relations avec la Russie. Et à ce propos, on peut lire dans Libération l’enquête sur les réseaux Poutine en France... « Le Tsar système ». « Cela fera bientôt un an que l’Ukraine est déchirée entre pro-russes et pro-européens et 8 mois que la Russie, profitant de l’occasion, renforce sa mainmise sur cette ancienne République soviétique. », souligne l’éditorialiste. « Et pourtant, en France, ils sont encore nombreux ceux qui trouvent des circonstances atténuantes à la Russie ». Et Libération de les classer en 7 familles – politique, droite, extrême droite, gauche, économique, universitaire et des naïfs –, et Libération de citer, de tacler même, Gérard Depardieu cité dans cette catégorie. Sept familles donc. Mais, malheureusement, ce n’est pas un jeu... de cartes.

    Autre scrutin demain, au Brésil...

    « Le choc entre deux projets », titre Le Figaro. Un duel entre Aecio Neves et Dilma Rousseff qui s’annonce serré, mais pourtant e Monde donne, selon les derniers sondages, la candidate du Parti des Travailleurs (PT) gagnante, mais précise : « la présidentielle va se jouer au centre ». C’est ce que souligne Jean Tible, politologue à Sao Paulo et interrogé par le quotidien du soir : « Les classes moyennes basses et intermédiaires ont été sorties de la pauvreté par les années Lula. Or le Parti des Travailleurs de Dilma Rousseff a préféré continué à investir auprès des plus pauvres. Délaissant ceux qui ont vu leur niveau de vie s’améliorer avec les gouvernements Parti des Travailleurs […] et aujourd’hui ces populations sont très divisés ». Reconnaissantes à Lula, mais pas au Parti des Travailleurs. Analyse à lire dans Le Monde et scrutin demain donc.

    Ce sera également un jour important, un jour de législatives, en Tunisie et pour Le Parisien, au lendemain d’un assaut meurtrier contre un groupe armé où 6 personnes ont été tuées, et bien le parti Ennahda espère arriver en tête du scrutin. « Contraint de quitter le pouvoir en début d’année, appliqué depuis a présenter un visage modéré, cette élection pourrait consacrer le rêve des islamistes », titre le journal et ce, malgré la morosité ambiante en Tunisie
     
    La morosité semble actuellement la chose la mieux partagée...

    En France, l’événement pour Le Figaro tient dans le relations, disons tendues entre Paris et la Commission Européenne. Le quotidien souligne qu’à propos du « Budget : Bruxelles somme la France de s’expliquer ». « La Commission a fait part, dans une lettre adressée à Michel Sapin, de ses inquiétudes pour le budget 2015 ». Au point même qu’elle « pourrait, mercredi 29 octobre, demander à Paris de revoir sa copie ».
     
    Cette lettre est publiée sur le site de Mediapart. L’exécutif européen y exhorte Paris à respecter ses engagements budgétaires :
    « Je vous écris… », c’est Jyrki Kataisen, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires. qui écrit. .. »Je vous écris donc pour vous demander les raisons qui ont conduit à ce que la France prévoie de dévier des objectifs budgétaires fixés par le Consei.l […] Je voudrais également savoir comment la France prévoit de se conformer à ses obligations de politique budgétaire en 2015, conformément au pacte de stabilité et de croissance », le ton est ferme, parfois dur.

    Des allures de sermon, des remontrances, rapportent plusieurs journaux régionaux français, comme La Charente Libreou L’Est Républicain...

    Car l’économie française se trouve dans une spirale infernale, comme le souligne Le Parisien. Car cela va de pair avec une courbe du chômage en ascension. Le Parisien qui révèle le terrible aveu du ministre du Travail. Et de citer François Rebsamen : « Soyons honnête nous sommes en échec », dans la politique de retour à l’emploi. "Et la tendance ne va pas aller en s’améliorant dans le 8 prochains mois […] pas avant juin 2015 ».

    On pourra se consoler en se lisant ce reportage Grand angle en Ethiopie, dans Libération. Le plus grand barrage d’Afrique devrait voir le jour en 2017 à Benishangul-Gumuz, dans la région d’Assossa, dans le nord-ouest éthiopien. Un projet « aussi dingue que gigantesque pour l’un des pays les plus pauvre du monde », il est actuellement en cours de construction sur le Nil Bleu, c’est sur lui que reposent les rêves de développement d’Addis-Abeba. « En 2017-2018, l’Ethiopie rêve, non pas uniquement de produire de l’énergie, mais également d’être exportateur d’électricité », explique Christian Yoka, un représentant de l’Agence française pour le Développement cité par Libération. « Sachant que les pays voisins sont très demandeurs, c’est une période charnière pour l’Ethiopie ». Encore 2 à 3 ans de chantiers et pour se donner du baume au cœur « à l’entrée de ce chantier, une banderole salue les visiteurs : “Nous avons commencé, nous allons terminer” ».
     
    Du foot et de la culture

    Et L’Equipe se réjouit à l’avance de vivre le weekend choc de la Ligue 1 de football pendant lequel « les quatre premiers du classement vont s’affronter » : aujourd’hui le « PSG, qui n’a plus droit à l’erreur reçoit Bordeaux tandis que dimanche c’est “l’alléchant” Lyon-Marseille ».

    De la culture également à la Une...

    Picasso s’étale dans tous vos quotidien : à l’occasion de la réouverture du musée qui lui est consacré à Paris. Dans Libération, il s’agit de revivifier le regard sur l’œuvre de Picasso. Le musée ouvre à nouveau et il est rénové de fond en comble : grâce au « doublement » de ses espaces consacrés aux expositions, grâce à de nombreux réaménagements.

    La revue de presse de Thomas Harms

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.