GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Un conjoint violent est-il un mauvais parent ?

    Selon plusieurs associations, une femme sur dix serait victime de violences conjugales en France. 4 millions d’enfants seraient les victimes indirectes de ces violences. Le conjoint violent perd-il de facto son statut de bon parent ?

    - Janine Bonaggiunta, avocate au Barreau de Paris, a fondé le cabinet Bonaggiunta-Tomasini spécialisé dans l'aide aux victimes de violences conjugales et intrafamiliales

    - Benoît Bastard, sociologue, chargé de recherches au CNRS, auteur de «Un conjoint violent est-il un mauvais parent ?» (Editions Fabert)

    - Marie-Laurence Parinet, psychologue, psychanalyste, cofondatrice du site: ipsy.com

    Ainsi qu'un reportage de Charlie Dupiot sur les téléphones d'alerte à disposition des femmes victimes de violence.

    Prochaine émission

    La pauvreté des enfants, une fatalité ?

    La pauvreté des enfants, une fatalité ?
    Selon les chiffres de l’UNICEF, France, un enfant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté, en France et selon une enquête IPSOS, 62% des enfants âgés entre 8 et 14 ans ont peur de devenir pauvres, à quelle réalité correspond cette angoisse ? Comment préserver (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.