GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Quarante ans après la loi Veil, l’avortement en France

    Simone Veil, ministre de la Santé dans le gouvernement Giscard-Chirac, lors de son discours historique du 26 novembre 1974. AFP

    Si le temps des aiguilles à tricoter est terminé, les débats, eux, persistent. Quand Simone Veil monte à la tribune le 26 novembre 1974, elle n'imagine pas le rude combat en faveur de l'IVG qui l'attend. Quarante ans plus tard, ce combat n'est pas terminé. Le recours à l’IVG concerne aujourd’hui près de 6 grossesses non désirées sur 10, contre 4 seulement lors de la promulgation de la loi Veil en 1975. Pour autant, le nombre global connaît une relative stabilisation et oscille autour de 200 000 par an.
    Si l'acte peut sembler courant, les femmes qui y ont recours doivent parfois surmonter bien des obstacles pour que leur choix soit respecté. Aujourd'hui encore, l'avortement reste un tabou, un acte médical qui dérange.


    Sur le même sujet

    • Droits des femmes

      Il y a 40 ans, le Parlement français ouvrait le débat sur l'avortement

      En savoir plus

    • Espagne

      L’Espagne retire son projet ultraconservateur de loi sur l’avortement

      En savoir plus

    • BURKINA FASO

      Plus de 100 000 avortements clandestins chaque année au Burkina Faso

      En savoir plus

    • Société

      Débat sur l’avortement: question de santé publique contre combat idéologique

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Une jeunesse palestinienne en exil

    Une jeunesse palestinienne en exil
    C’est une grande inconnue des statistiques officielles car au Proche-Orient, la démographie, c’est la guerre. Pourtant, l’émigration des jeunes Palestiniens de Gaza, mais aussi de Cisjordanie, s’accélère ces dernières années. Pris en tenaille entre la (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.