GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot: un joueur cubain déserte aux États-Unis en pleine Gold Cup (entraîneur)
    • États-Unis: Donald Trump lance officiellement sa campagne pour un deuxième mandat
    • Trump accuse les démocrates d'être guidés par «la haine»
    • Trump: «Le monde entier» envie la santé de l'économie américaine
    • Trump dénonce les «Fake News» dès le début de son meeting en Floride
    • Trump lance sa campagne pour 2020 depuis Orlando en Floride
    • Le Japon accuse un déficit commercial en mai, nouveau repli des exportations
    • Attribution du Mondial 2022 au Qatar: Michel Platini ressort libre de garde à vue

    La succession de Ban Ki-moon fait des vagues à l'ONU

    Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba pour parler de l’épidémie d’Ebola, le 28 octobre 2014. AFP PHOTO / Zacharias Abubeker

    Ban Ki-moon est encore secrétaire général de l’ONU pour deux ans, mais déjà sa succession agite les couloirs des Nations unies. Un collectif d’ONG et de diplomates lance une campagne pour demander un processus de nomination plus transparent et plus démocratique du patron de l’ONU.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      Etats-Unis: L'ONU, exutoire de toutes les colères

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Venezuela: le périple des migrants

    Venezuela: le périple des migrants
    Au Venezuela, cela fait un peu plus d’une semaine que la frontière avec la Colombie a été rouverte sur ordre du président Nicolas Maduro. Une réouverture partielle puisque seuls les ponts piétons peuvent être empruntés. Mais cela n’a pas empêché des dizaines (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.