GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le débat sur la loi anti-blasphème relancé en Irlande

    Un hommage à Charlie Hedbo, mais pas de représentation du prophète à la Une ou dans les pages intérieures du Irish Times, soumis aux règles de la loi anti-blasphème. © Sébastien Duval

    Dans la très catholique Irlande, l’attentat contre le magazine satirique français Charlie Hebdo a relancé le débat sur la loi anti-blasphème. Depuis 2010, des propos «grossièrement abusifs ou insultants sur des éléments considérés comme sacrés par une religion » peuvent être punis de 25.000 euros d'amende. Une menace que les médias irlandais souhaiteraient voir supprimée. Mais, le gouvernement n’est pas vraiment pressé de se pencher sur la question. Reportage de Sébastien Duval.

    Et aussi:

    Le journal Cumhuriyet -qui publie en pages intérieures Charlie ce mercredi - avait fait le 8 janvier, au lendemain de l'attaque de la rédaction de Charlie Hebdo, sa Une avec ce titre : « Ils ont tué des idées » AFP/Bulent Kilic

    Médias solidaires mais timides. Si de nombreux médias européens se montrent solidaires et se disent tous des «Charlie», finalement assez peu de titres ont décidé de publier la une de l'hebdomadaire satirique de ce mercredi, à de rares et remarquables exceptions près, Frédérique Lebel.

     

     

    Chronique jeunes: on les a vus très nombreux dans les cortèges en France et en Europe, après l’attentat contre Charlie Hebdo : des jeunes qui ont voulu marquer leur soutien au journal et plus largement à la liberté d’expression. Pourtant, tout n’est pas aussi simple, car dans les collèges et lycées, certains n’étaient pas aussi enthousiastes. Eve Minault.

    Cours de «déradicalisation». Comment éviter la radicalisation des jeunes musulmans européens, leur enrôlement dans Daesh, et surtout comment éviter que les jeunes de retour de Syrie ne sombrent dans le terrorisme : Toutes ces questions, les Etats européens se les posent avec encore plus d’acuité désormais. Mais, les réponses ne sont pas tout à fait les mêmes. Pionnier en la matière, le Danemark qui, avec la Belgique, est l’un des pays à fournir le plus grand nombre de djihadistes, proportionnellement à sa population. A Copenhague, on insiste beaucoup sur la prévention et on a mis au point des cours de déradicalisation. Le reportage de Sung Shim Courier dans la seconde ville du pays, à Aarhus.


    Sur le même sujet

    • France

      Nouveau «Charlie Hebdo»: un raz-de-marée sur les kiosques en France

      En savoir plus

    • Charlie Hebdo / Turquie

      Charlie Hebdo publié en Turquie par Cumhuriyet

      En savoir plus

    • France / Médias

      Le nouveau Charlie Hebdo dans les kiosques

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Accents d’Europe prend ses quartiers d’été

    Accents d’Europe prend ses quartiers d’été
    Du 22 juillet au 30 août 2018, toute l'équipe d'Accents d'Europe vous propose une sélection de ses meilleurs moments.La question des migrants en Europe, la pollution et le dérèglement climatique, mais aussi les efforts pour rendre le continent plus écolo, (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.