GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Mgr Fridolin Ambongo: «Le peuple congolais doit maintenir la vigilance»

    Le siège du Parlement congolais à Kinshasa en RDC. radiookapi.net

    Un peu plus d’une semaine après l’adoption dans la douleur de la nouvelle loi électorale, la tension reste vive en République démocratique du Congo. Que pense l’Eglise de cette situation ? L’Eglise qui s’est clairement engagée depuis des mois contre le maintien de Joseph Kabila au pouvoir au-delà de 2016. Pour en parler, notre invité ce matin est Monseigneur Fridolin Ambongo, le président de la commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale nationale congolaise (Cenco). Il est actuellement à Paris à l’invitation du secours catholique et de la conférence des évêques de France. Il répond aux questions de Florence Morice.

    « Je crois que la question fondamentale pour le peuple congolais est : “Est-ce qu’il [Joseph Kabila] se présente en 2016, oui ou non ?”. Le fait qu’il ne dise rien, cela nous inquiète. Et nous pensons que le peuple doit maintenir la vigilance. […] Le pouvoir a joué deux cartes dans le but de se maintenir au pouvoir. La première, c’était la tentative de changement constitutionnel. Sa deuxième carte est [celle] de la prolongation. Comme ses deux cartes n’ont pas abouties, nous nous posons la question : "Quelle autre carte le pouvoir va jouer aujourd’hui ?" »


    Sur le même sujet

    • RDC

      RDC: au Katanga, marche de soutien au président Joseph Kabila

      En savoir plus

    • RDC

      RDC: la Monusco satisfaite du compromis, mais inquiète du climat politique

      En savoir plus

    • RDC

      RDC: malgré l'adoption de la loi électorale, la prudence reste de mise

      En savoir plus

    • RDC

      RDC: la nouvelle loi électorale adoptée aux forceps

      En savoir plus

    • RDC

      Violences en RDC: les nombreuses arrestations font polémique

      En savoir plus

    • RDC

      Loi électorale en RDC: retrait de l’alinéa controversé

      En savoir plus

    • RDC

      RDC: après les violences, discussions autour de la loi électorale

      En savoir plus

    • RDC

      RDC: le vote sur la loi électorale controversée reporté par le Sénat

      En savoir plus

    Prochaine émission

    RCA, des lenteurs malgré des progrès dans l’application de l’Accord de paix

    RCA, des lenteurs malgré des progrès dans l’application de l’Accord de paix
    En RCA, comment expliquer les tensions dans la classe politique ? Comment le gouvernement perçoit-il la mise en œuvre de l’Accord de paix de Khartoum ? Ange-Maxime Kazagui, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, répond aux questions (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.