GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Burundi: il faut une «enquête fouillée» sur les exécutions sommaires

    Au Burundi, la police et l'armée sont mises en cause dans 47 exécutions extra-judiciaires par HRW. AFP PHOTO/Esdras NDIKUMANA

    Au moins 47 personnes ont été exécutées par les forces de sécurité burundaises suite à l'attaque d'un groupe armé dans la province de Cibitoke, selon l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch. Dans un document publié ce jeudi, HRW précise que ces exécutions sommaires de rebelles qui s'étaient rendus ont été commises par l'armée, la police et les imbonerakure, la jeunesse du parti au pouvoir. L'organisation de défense des droits de l'homme demande une enquête indépendante sur ces faits survenus entre le 30 décembre et le 3 janvier. Carina Tersakian, chercheuse à Human Rights Watch, est l'invitée de Sonia Rolley.

    « Nous ne savons pas à quel niveau la décision a été prise. Mais d’après les informations que nous avons, nous pensons que l’implication de plusieurs policiers, de militaires et d’autorités locales, ainsi que de jeunes du parti au pouvoir, indiquerait un niveau de coordination et une responsabilité de l’Etat dans ces exécutions. Et c’est pour cela que nous demandons aux autorités burundaises, immédiatement, d’ouvrir une enquête fouillée, indépendante, et de faire en sorte que les personnes responsables soient traduites en justice. Pas seulement les personnes qui ont tué ces combattants, mais également leur commandant ou leurs supérieur hiérarchique ».


    Sur le même sujet

    • Burundi / Justice

      Burundi: nouvelles probables exécutions extra-judiciaires dont trois opposants

      En savoir plus

    • Burundi

      Pour la justice burundaise, il n'y a pas eu d'exécutions extra-judiciaires depuis 2010

      En savoir plus

    • Burundi

      Burundi : premières arrestations des responsables des exécutions sommaires

      En savoir plus

    • BURUNDI

      L’expert des Nations unies aux droits de l’homme s’inquiète de la recrudescence des exécutions extrajudiciaires au Burundi

      En savoir plus

    • Burundi

      L’inquiétude au Burundi suite à de nombreux cas d’exécutions extrajudiciaires et autres règlements de compte

      En savoir plus

    • Burundi

      Au Burundi, la police dément les accusations d’exécutions sommaires

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire

    Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire
    La Côte d'Ivoire est l'un des pays africains où les homosexuels peuvent être aussi victimes de discrimination et de violences. Pour lutter contre cette stigmatisation, un travail de sensibilisation est mené. Notamment par l'association Alternative Côte (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.