GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Un accessoire de smartphone pour dépister le sida

    Une seule goutte de sang est nécessaire pour le test de dépistage du sida. Têtu

    Des ingénieurs américains ont mis au point un accessoire pour smartphone qui intègre la plupart des dispositifs d’analyses équipant un laboratoire médical. L’appareil, bon marché, capable de dépister rapidement le sida et la syphilis vient d’être testé avec succès au Rwanda par des personnels de santé.

    Depuis longtemps, la collecte massive des données des internautes offre la possibilité de diagnostiquer des maladies et de proposer, après analyse, des conseils ou un traitement personnalisé pour chaque cas. Google stocke les informations médicales de ses utilisateurs sur ses machines, afin de répondre aux questions de santé qui préoccupent les internautes.

    La firme Apple n’est pas en reste, avec sa montre connectée qui capte en temps réel le rythme cardiaque, la pression sanguine, ou mesure l’activité physique quotidienne de ses usagers. De son côté, le mastodonte de l’informatique mondiale IBM, avec son système d'intelligence artificielle Watson, aide déjà des professionnels de santé à prendre la bonne décision lors d'un diagnostic.

    Cette médecine en ligne, pour être efficace, devra utiliser des capteurs électroniques miniaturisés à l’extrême, une batterie de détecteurs reproduisant toutes les fonctions des appareils d'analyse qui équipent habituellement les laboratoires médicaux. Et c’est chose faite ! Des ingénieurs américains ont conçu un accessoire qui intègre ces types de capteurs, et se branche simplement sur un smartphone ou un ordinateur. L'appareil est petit, léger, solide, ne nécessite aucun entretien et réclame peu de formation pour réussir à l'utiliser correctement.

    Par ailleurs, son coût de fabrication en usine n’excède pas les 34 dollars. Ce laboratoire médical portable a été testé par des personnels de santé au Rwanda, qui ont analysé une goutte de sang prélevée sur le doigt de 96 femmes recrutées dans le cadre d’un programme de prévention de la transmission du sida de la mère à l’enfant. L’expérience est concluante, les résultats ont été disponibles en 15 minutes, explique Samuel Sia, le concepteur du système.

    Ce professeur d’ingénierie biomédicale de l’université Columbia à New York estime que cet accessoire pour smartphones « transformera la manière dont les services de santé sont prodigués partout dans le monde », et plus particulièrement dans des pays où la distribution de l’électricité est aléatoire, et qui ne disposent pas des laboratoires d’analyses indispensables pour venir en aide à leur population.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr


    Sur le même sujet

    • Afrique du Sud

      Dépistage du sida à l'école: l'Afrique du Sud n'arrive pas à se décider

      En savoir plus

    • France / Sidaction

      Sidaction: bientôt, en France, un test de dépistage du sida en libre-service

      En savoir plus

    • Etats-Unis / Santé / Sida

      Etats-Unis : de sérieux progrès sont à faire en matière de dépistage chez les jeunes

      En savoir plus

    • Médecine / Diagnostic

      Dépistage du sida : un laboratoire à puce dans la poche

      En savoir plus

    • Un drone tueur de drones

      Un drone tueur de drones

      Une entreprise aux États-Unis a conçu un drone ultra rapide qui percute, pour mieux les abattre, des engins malveillants qui survoleraient des espaces aériens interdits.

    • Une «robolution» pour les seniors

      Une «robolution» pour les seniors

      Des chercheurs japonais expérimentent des robots capables d’effectuer des tâches ménagères en tout genre. Objectif des scientifiques nippons ? Créer des machines dotées …

    • Le virtuel dans la peau

      Le virtuel dans la peau

      Des chercheurs suisses ont conçu une peau artificielle procurant aux usagers de casques immersifs les sensations du toucher dans les environnements de la réalité augmentée.

    • Un bioréacteur pour résorber des tonnes de CO2

      Un bioréacteur pour résorber des tonnes de CO2

      Avec l’objectif de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, une entreprise américaine a mis au point un bioréacteur de faible dimension qui serait plus performant …

    • Prédire l’évolution des feux de forêts

      Prédire l’évolution des feux de forêts

      Des scientifiques américains ont mis au point un programme d’intelligence artificielle qui permettrait d’analyser en temps réel la progression des incendies de forêt …

    • Facebook, le réseau social des cerveaux

      Facebook, le réseau social des cerveaux

      Pouvoir facilement contrôler ses appareils high-tech uniquement par la pensée est le service que le réseau social Facebook compte bientôt proposer à ses 2 milliards d’abonnés. …

    • «This Person Does Not Exist», le programme qui invente des visages

      «This Person Does Not Exist», le programme qui invente des visages

      Entièrement conçues en temps réel à l’aide d’un programme d’intelligence artificielle, les photos de synthèse de faux visages, de personnes de tous genres, tous âges …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.