GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Inde: le problème du travail des enfants

    Des enfants qui travaillaient à la chaîne ont été secourus par la police dans la ville d'Hyderabad, le 5 février 2015. AFP PHOTO / NOAH SEELAM

    Il y a environ deux semaines, la police de la ville d'Hyderabad, dans le centre de l'Inde, faisait une sombre découverte lors d'une inspection de routine. Plusieurs centaines d'enfants âgés de huit à quatorze ans étaient reclus dans de petites pièces sombres et travaillaient à la chaîne pour fabriquer des chaussures ou des bracelets traditionnels. En tout, les agents municipaux ont pu libérer plus de 200 mineurs qui avaient été amenés du nord du pays. Cela a rappelé l'étendue du travail des enfants en Inde. Le pays compte le plus grand nombre absolu de mineurs forcés à travailler : 4,3 millions. Soit 2% des moins de quatorze ans. Ce problème a ressurgi dans l'opinion mondiale ces derniers mois quand le prix Nobel de la paix a été co-attribué à Kailash Satiarthy, l'un des premiers militants contre ce travail des enfants en Inde.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      Inde : une banque des enfants, pour aider les enfants des rues

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      La persistance du travail des enfants dans la filière du cacao

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.