GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Agriculture bio: la France double l'Allemagne

    Un champ de blé à Beaucamps-le-Vieux, dans le nord de la France, le 31 juillet 2014. REUTERS/Benoit Tessier

    Le Salon de l'agriculture, la plus grande ferme de France s'installe aux portes de Paris jusqu'au 1er mars. Une ferme « France » de plus en plus convertie à l'agriculture biologique.

    Avec 1,1 million d'hectares consacrés à l'agriculture biologique, la France double l'Allemagne. Numéro 3 de la bio en Europe, désormais, la France est encore devancée par l'Espagne (1,6 million d'ha), qui a de grandes oliveraies bio, mais elle pourrait bientôt rattraper l'Italie (1,3 million d'ha), espère l'Agence bio, chargée de promouvoir cette agriculture sans pesticides ni engrais chimiques. Le marché français de la consommation bio (5 milliards et demi d'euros) a encore progressé de 10 % en 2014. Désormais, 10 % du lait, 20 % des oeufs achetés en France sont bio. Le pays est aussi devenu le champion européen du poulet de chair bio. Au total, tous produits confondus, les trois quarts de la demande de produit bio sont comblés par la production française, ce qui n'est pas le cas en Allemagne, plus grand marché de consommation (8 milliards d'euros), mais où la production biologique stagne, concurrencé par la production d'énergie à base de maïs !

    En France, les conversions des agriculteurs au bio progressent, à un rythme certes un peu plus lent que dans la décennie 2000, mais le mauvais cap de 2013 est passé : un millier d'agriculteurs français avaient abandonné le bio ; 2014 fut beaucoup plus rentable : les prix du bio sont restés stables, alors qu'ils chutaient dans le conventionnel, en particulièrement pour les céréales. 1,1 million d'hectares de productions biologiques en France, la surface est la même... pour toute l'Afrique ! Évidemment, on parle ici de surfaces « certifiées » bio. Or la certification rigoureuse fait le plus souvent défaut partout dans le monde, c'est pourquoi seuls l'Ouganda et la Tanzanie ont officiellement plus de 100 000 hectares reconnus bio sur le continent africain. Harmoniser les réglementations est un long travail. Il est en cours entre l'Union européenne et la Turquie par exemple. La Tunisie a son plan national bio, l'Afrique de l'Ouest cherche à promouvoir son maraîchage bio. Et en Asie, l'intérêt pour l'agriculture bio progresse, après des années d'utilisation intensives des pesticides : en Chine, le bio est un marché de 63 milliards de dollars, plus que tout le commerce mondial de produits agricoles biologiques (65 milliards de dollars).


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      La bière chinoise fait mousser les prix de l'orge française

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Blé: Euronext s'implante en Afrique du Sud

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.