GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Face à la menace russe, la Lituanie réinstaure le service militaire

    Des soldats des forces spéciales lituaniennes en pleine opération. DR

    Depuis plusieurs mois, les pays baltes font part de leurs inquiétudes face au conflit qui perdure entre l’Ukraine et la Russie. L‘Estonie, la Lettonie et la Lituanie craignent clairement d’être les prochaines cibles de Moscou. Les survols fréquents d’avions militaires russes de l’espace aérien balte ou les exercices de parachutistes aux frontières encouragent leur paranoïa. La Lituanie vient donc de réinstaurer le service militaire obligatoire pour les 5 prochaines années. Marielle Vitureau.

    Un retraité hongrois, lors de la manifestation le 26 novembre 2014, protestant contre les menaces du gouvernement Orban. DR

    En 2010, le gouvernement de Viktor Orban confisquait les comptes épargne retraite de près de 3 millions de Hongrois.
    Ces 3 millions de salariés cotisaient obligatoirement à la Caisse de la retraite de l’Etat et à un fonds de pension privé. Ce panachage privé/public avait été mis en place en 1998.
    Le gouvernement a contraint les citoyens à rapatrier toute leur épargne vers la caisse de retraite de l’Etat. En les menaçant : ceux qui ne le feraient pas perdraient tous leurs droits ! L’immense majorité des épargnants a cru à ce chantage ! L’Etat a ainsi mis la main sur 10 milliards d’euros. Un petit groupe d’épargnants est resté dans les fonds de pension. Aujourd’hui, le gouvernement tente une nouvelle razzia. Mais ils résistent. Florence La Bruyère.

    Recep Tayyip Erdogan, surnommé par ses détracteurs le nouveau sultan, s’est fait construire un véritable palais des Mille et une Nuits de plus de mille pièces à Ankara. Et comme dans les contes, le président turc est quelque peu paranoïaque. Il se protège de tout, même des risques de meurtres par empoisonnement. Ses aliments et boissons sont déjà analysés, mais son médecin personnel a annoncé la construction d’un laboratoire d’analyses dans une des pièces de son palais. Anne Andlauer.

    La campagne électorale en Grande-Bretagne. Tous les partis qui se mettent en ordre de bataille avant les législatives du 7 mai, en sillonnant le pays. Les travaillistes en tête des sondages, ont choisi une méthode un peu étrange pour attirer l’électorat féminin : se balader à travers le pays dans un minibus… rose. Marie Billon.

    Le choix musical de Vincent Théval. Le Belge Bert Ostyn avec son nouveau projet.
     


    Sur le même sujet

    • Lituanie / Russie / Ukraine

      La Lituanie ne cache pas son soutien à l'Ukraine

      En savoir plus

    • Lituanie / Russie

      Par peur de la Russie, la Lituanie veut rétablir son service militaire

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.