GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Emmanuel Macron à Boris Johnson: «L'avenir du Royaume-Uni ne peut se trouver qu'en Europe»
    • Brexit: Boris Johnson «veut un accord», «encouragé» par sa rencontre, mercredi, avec Merkel
    • Séoul indique vouloir rompre un accord de partage de renseignements militaires avec Tokyo (présidence)
    • Kosovo: Le Parlement a été dissous par les députés, signale l'AFP
    • Syrie: le régime va permettre aux civils de sortir de la province d'Idleb (agence officielle Sana)
    • Chine: des morts et des disparus dans des coulées de boue dans une région montagneuse du sud-ouest du pays (autorités)
    • Inde: spectaculaire arrestation de Palaniappan Chidambaram, ancien ministre des Finances devenu l'un des leaders de l'opposition
    • Ce 22 août, la Russie a lancé «Fedor», son premier robot humanoïde, vers la Station spatiale internationale
    • Texas: douzième exécution depuis le début de l'année aux États-Unis

    Sylvestre Ntibantunganya, ex-président burundais: «L’accord d’Arusha est clair»

    Sylvestre Ntibantunganya. Capture d'écran

    Une délégation du Conseil de sécurité des Nations unies visite le Burundi ce vendredi 13 mars. L’enjeu de cette venue : la paix et la stabilité du pays dans un contexte politique tendu. Les élections approchent, avec au cœur du débat la présidentielle du 23 juin. Le parti au pouvoir, le CNDD-FDD, ne s’est pas encore prononcé mais beaucoup craignent une candidature de l’actuel président Pierre Nkurunziza qui briguerait ainsi un troisième mandat alors qu’il est au pouvoir depuis 2005, et que la Constitution et l’Accord d’Arusha, signé en 2000 pour sortir le pays de la guerre civile, limitent le nombre de mandats présidentiels à deux. Ces derniers temps, société civile, opposition et communauté internationale exhortent le président à ne pas se représenter. Sylvestre Ntibantunganya a été président du Burundi du 6 avril 94 au 25 juillet 96, il est aussi sénateur de par son statut d’ancien président. C’est une figure respectée dans son pays et il est l’invité d’Amélie Tulet.

    « Dans ce pays quand le leadership ne joue pas correctement, il peut entraîner très facilement le pays vers des débordements. (...) L'Accord d'Arusha est un texte fondateur pour le Burundi post-conflit. La Constitution (...) en est inspirée. L'Accord est clair : aucun président de la République ne peut faire plus de deux mandats. La Constitution le dit aussi. »


    Sur le même sujet

    • Burundi

      Vers une nouvelle grève générale au Burundi?

      En savoir plus

    • Burundi

      Burundi: l'Eglise catholique s’oppose à un 3e mandat de Nkurunziza

      En savoir plus

    • Burundi

      Burundi: l'UE met en garde sur un 3e mandat du président Nkurunziza

      En savoir plus

    • Burundi

      Burundi: le bilan contrasté d’une journée de mobilisation

      En savoir plus

    • Burundi

      Grève générale au Burundi: une mobilisation inégale

      En savoir plus

    • Burundi

      Burundi: une contre-manifestation géante organisée par le pouvoir

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.