GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 23 Juin
Samedi 24 Juin
Dimanche 25 Juin
Lundi 26 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 28 Juin
Jeudi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Scandales fiscaux, l’Europe a-t-elle les moyens de lutter?

    Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques, le 25 février 2015, à Bruxelles. REUTERS/Francois Lenoir

    A peine entrée en fonction en novembre 2014, la Commission européenne a dû assumer le scandale LuxLeaks, une série de révélations sur des accords fiscaux avantageux et confidentiels passés entre le Luxembourg et des multinationales. Elles seraient plus de 300 à avoir conclu des accords leur permettant de payer très peu d’impôts. Ce système d'optimisation fiscale s’appelle «tax ruling» ou en français « rescrit fiscal ». Rien d’illégal, mais en déplaçant leurs bénéfices dans cet Etat arrangeant, des milliards d’euros échapperaient, chaque année, au fisc d’autres Etats européens.
    La Commission réclame désormais plus de transparence !

    Avec :

    - Pascal Saint Amans, directeur du Centre de politique et d’administration fiscale de l’OCDE. Lien ici

    - Philippe Légé, maître de conférences en économie à l'Université de Picardie, membre du collectif des « Economistes atterrés ». Lien ici

    - Et en duplex de Bruxelles : Philippe Lamberts (eurodéputé belge membre du groupe des Verts et membre de la Commission spéciale au Parlement chargé de faire la lumière sur les pratiques révélées par le scandale Luxleaks) et Charles Goerens (eurodéputé luxembourgeois, membre du Groupe libéral et démocrate).

    Le regard de Judith Sinnige de Courrier International

    Et le buzz de Maria Afonso

    De gauche à droite: Philippe Légé, Aabla Jounaidi et Pascal Saint Amans. Juliette Sausse


    Sur le même sujet

    • UE / Fiscalité

      LuxLeaks: le Parlement européen met en place une commission spéciale

      En savoir plus

    • Luxembourg

      Luxleaks: la source présumée des fuites inculpée à Luxembourg

      En savoir plus

    • Union européenne

      Scandale LuxLeaks: Jean-Claude Juncker défend son action

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.