GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Présidentielle 2017: la plainte d'Anticor sur plusieurs comptes de campagne a été classée sans suite (source judiciaire)
    • Moscou accuse Washington de menacer «la stabilité mondiale» avec ses nouvelles sanctions
    • Canicule de l'été 2018: 1500 morts de plus, dix fois moins qu'en 2003, selon la ministre de la Santé, Agnès Buzyn (CNews)
    • Mort du président vietnamien Tran Dai Quang (officiel)
    • France: Emmanuel Macron élève une vingtaine de harkis dans l'ordre de la Légion d'honneur (Journal officiel)

    Marc Ona Essangui: «La démocratie ne doit pas être un luxe»

    Couverture du rapport «Pas de démocratie sans alternance. En Afrique comme ailleurs», publié par le collectif Tournons la page. tournonslapage.com

    «Pas de démocratie sans alternance. En Afrique comme ailleurs». C'est le titre d'un rapport rendu public cette semaine par le collectif Tournons la page. Collectif créé en octobre dernier et qui rassemble des représentants de la société civile, des intellectuels, des artistes, de représentants religieux et des associations autour d’un objectif : inviter les Africains à se lever pour reprendre leur destin en main. Sur le modèle par exemple du Balai citoyen au Bukirna Faso ou encore du mouvement Y'en a marre au Sénégal. Marc Ona Essangui, l'un des principaux leaders de la société civile gabonaise et membre du collectif Tournons la page, commente ce rapport.

    « 80 % des Togolais n’ont connu qu’une famille au pouvoir, 97 % des Gabonais n’ont connu qu’une famille au pouvoir, en Angola par exemple vous avez 78 %, et la liste est longue. C’est extrêmement grave et dangereux. Le fait qu’il n’y ait pas d’alternance dans ces pays est à l’origine du système de paupérisation qui est en train d’être mis en place. Quand vous regardez cette confiscation de pouvoir et vous regardez le niveau de développement, c’est lié. Je vais vous prendre l’exemple de certains pays anglophones, comme le Ghana. Le Ghana a rompu avec les coups d’Etat, regardez comment ce pays est en train de se développer. »


    Sur le même sujet

    • Gabon/Politique

      La société civile gabonaise divisée sur les prochaines législatives

      En savoir plus

    • Senegal

      Sénégal : le collectif «Y'en a marre» se positionne en vigie de la démocratie

      En savoir plus

    • Sénégal / France

      Sénégal: Laurent Fabius rend visite au mouvement «Y'en a marre»

      En savoir plus

    • RDC / Sénégal / Burkina Faso

      Arrestations en RDC: Y’en a marre et le Balai citoyen restent mobilisés

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.