GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Vincent Michel: «Le patrimoine culturel libyen est en danger»

    Site archéologique de Cyrène : Colonie des Grecs de Théra, Cyrène fut l'une des principales villes du monde hellénique. Romanisée, elle resta une grande capitale jusqu'au tremblement de terre de 365. Un millénaire d'histoire est inscrit dans ses ruines, cé

    Des conservateurs libyens ont récemment appelé la communauté internationale à tout faire pour protéger le riche patrimoine culturel de la Libye, pays qui compte cinq sites classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO. En raison du chaos qui règne actuellement dans le pays, ils craignent des pillages. La présence de jihadistes fait aussi craindre des destructions, comme cela a été le cas en Irak, où le groupe État Islamique a détruit des sites historiques, à Nimroud, ou encore à Mossoul. Les vidéos de ces méfaits ont provoqué une vague d’indignation, dans le monde.

    Vincent Michel, directeur de la Mission Archéologique Française pour la Libye Antique,  revient sur les dangers qui pèsent sur le patrimoine de la Libye et sur les mesures prises pour sécuriser les sites concernés.

    « La vidéo de Mossoul a été un traumatisme fortemement palpable pour la communauté occidentale, mais également pour la communauté orientale et pour la Libye. Tout le monde est sur le qui-vive. »

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.