GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Union européenne: Thierry Breton promet d'être «radical» pour éviter les conflits d'intérêts
    • La Moldavie se dote d'un gouvernement pro-russe minoritaire deux jours après la chute d'un cabinet pro-européen
    • Koweït: le Premier ministre a présenté jeudi la démission de son gouvernement à l'émir (porte-parole)
    • Le prix Goncourt des lycéens attribué à Karine Tuil pour «Les choses humaines»
    • Incendies sur la côte est de l'Australie: quatre morts, selon un dernier bilan établi par la police
    • Israël déclare avoir tué dans la nuit un commandant du Jihad islamique lors d'une frappe sur Gaza
    • Hong Kong: le «Global Times» supprime son tweet annonçant un couvre-feu imminent

    Faut-il avoir peur du projet de loi renseignement?

    DR

    Jeudi 9 avril 2015, des journalistes de Libération, Mediapart, NextInpact, Le Figaro, Rue89 et l’Atelier des médias-RFI ont organisé une soirée de réflexion publique à Numa (Paris), au sujet du projet de loi sur le renseignement. Ce texte est présenté par le Premier ministre, Manuel Valls, comme nécessaire car il permet de «conférer aux services de renseignement des moyens à la hauteur de la menace terroriste». Il suscite, en revanche, une grande inquiétude chez les défenseurs des libertés et chez les journalistes, en France, mais aussi à l’étranger où un éditorial du NYT intitulé, The French Surveillance State, l’Etat de surveillance français, a marqué fortement les esprits. On reproche au projet qui sera débattu, à partir du 13 avril 2015 au Parlement, d’ouvrir la voie à une surveillance de masse de la population française. Ces critiques sont-elles fondées? La lutte contre le terrorisme doit-elle nécessairement impliquer une plus grande surveillance et moins de libertés ? Nous avons posé ces questions à un panel représentant les trois pouvoirs et la société civile.

    Intervenants :

    • Renaud Vedel, conseiller des Affaires intérieures de Manuel Valls
    • Laurence Blisson, Syndicat de la Magistrature.

     


    Sur le même sujet

    • France

      Une première loi «musclée» pour le renseignement français

      En savoir plus

    • France

      France: un projet de loi pour étendre le pouvoir des renseignements

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.