GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Août
Mardi 15 Août
Mercredi 16 Août
Jeudi 17 Août
Aujourd'hui
Samedi 19 Août
Dimanche 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Les Africains dans la Seconde Guerre mondiale

    Portrait de Zao. Photo datée du 22 novembre 2013. RFI/Valérie Nivelon

    La Marche du Monde vous transporte à Brazzaville, sur la trace des anciens combattants africains de la Seconde Guerre mondiale.
    Avec Julien Fargettas venu rencontrer de jeunes lycéens, et Zoba Casimir Zao au sein de son quartier et sur scène pour un live spécial !
    (Rediffusion de notre reportage à Brazzaville).

    Diffusions : - Samedi à 13h10 TU vers l’Afrique
    - Dimanche à 10h10 et 21h10 heure de Paris vers le reste du monde et à Paris.

    Entre 1939 et 1945, ils sont plusieurs centaines de milliers à revêtir l’uniforme pour défendre la France. Ils sont déjà 200 000 entre Septembre 1939 et Juin 1940, mais après la défaite, les tirailleurs africains seront encore plus nombreux à être mobilisés aux côtés des alliés et de la France libre.

    Entre 1939 et 1945, les soldats noirs combattent en France, en Italie, en Afrique du Nord et en Afrique de l’Est.
    Les tirailleurs participent contribuent à la libération de l’Europe.


    Sur le même sujet

    • La marche du monde

      Thiaroye 44, le massacre des tirailleurs africains

      En savoir plus

    • La marche du monde

      1 - Les Africains dans la grande guerre (2/2)

      En savoir plus

    • La marche du monde

      2 - Les Africains dans la grande guerre (2/2)

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Erdogan serait-il le nouvel Atatürk ?

    Erdogan serait-il le nouvel Atatürk ?
    Historiquement, tout les oppose, et pourtant, le président Erdogan veut être le nouveau « père » de la Turquie. Une dénomination jusque-là réservée à Mustafa Kemal, le fondateur de la (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.