GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Gå.ia, le cyborg végétal

    Gå.ia est un concept de robot visant à fournir aux plantes le cerveau et les jambes que la nature ne leur a pas confié, afin d'en faire une société végétale au sein de la société humaine. ©Gå.ia

    Gå.ia est un projet de « cyborg végétal » développé par deux jeunes designers français dont l’objectif est de redéfinir les liens qui nous unissent à la nature grâce à la technologie. Bientôt, nos plantes vertes seront équipées d’un « cerveau électronique », de capteurs et d’un système de locomotion robotisé, afin qu’elles puissent gambader au gré de leurs besoins et de leurs envies, dans notre environnement quotidien.

    La différence qui existe entre un végétal et un animal fut formellement établie dès l’Antiquité par le savant et philosophe Aristote. Les plantes n’ont pas besoin de se mouvoir pour subsister, elles fabriquent grâce au soleil leur propre matière organique à partir des ressources qu’elles puisent dans leur environnement immédiat. Les animaux, humains compris, sont condamnés à la mobilité, attrapant des proies ou broutant dans les pâturages et souvent les deux à la fois, pour survivre. Des modes d’existence distincts, dont l’origine remonte à la conquête des terres émergées par des organismes venus du fond des mers, il y a plus de 2 milliards d’années. Les végétaux ont pris racines les premiers, les bestioles tout-terrain, beaucoup plus tard, et aujourd’hui c’est au tour des plantes cyborgs de débarquer !

    Le concept imaginé par Matthias Schmitt, jeune designer diplômé du Strate Collège en France et son ami de promo Pierre-Louis Marquet, s’intitule Gå.ia en référence à l’hypothèse scientifique controversée de l'écologiste anglais James Lovelock, selon laquelle la Terre se conduirait comme un super organisme qui maintiendrait « notre planète depuis plus de trois milliards d'années, en harmonie avec la vie ».

    Dans Gå.ia, les lettres I et A sont les initiales d’Intelligence Artificielle, l’objectif de cet animisme technologique est donc d’offrir au végétal, la mobilité, l’intelligence et la capacité de communiquer avec son entourage, grâce à une assistance robotisée. Le dispositif n’est pas qu’un simple « pot de fleurs monté sur pattes », selon ses concepteurs, des capteurs recueillent des données sur les U.V. la température, le taux d'humidité ambiant, et la richesse du sol, nécessaires au confort de la plante. « L'intelligence artificielle permet au végétal de réagir, il se déplacera vers un point d'ombre s’il a trop chaud, vers une station d'eau s’il a soif », expliquent-ils.

    Pour joindre l’utile à l’esthétique du projet, ils envisagent de développer une forêt de ces « cyborgs verts », qui seront capables de purifier l’air des villes en « végétalisant » des quartiers entiers, de chasser les moustiques, ou encore d’apporter 5 fruits et légumes par jour de première fraîcheur aux habitants de la cité. Un nouveau règne du vivant est-il en train de naître ? Patience ! Rendez- vous dans quelques millions d’années pour savoir comment le peuple des plantes robotisées aura évolué. Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologie@rfi.fr

    • Un drone pliable et urgentiste (rediffusion)

      Un drone pliable et urgentiste (rediffusion)

      Des scientifiques suisses ont mis au point un petit drone pliable qui se faufile partout. Inspiré par les oiseaux qui changent la configuration de leurs ailes pour franchir …

    • Un avion à propulsion ionique (rediffusion)

      Un avion à propulsion ionique (rediffusion)

      Petite révolution dans le monde de l’aéronautique, des scientifiques américains sont parvenus à faire décoller un mini-avion qui a réussi à voler sur plus de 50 mètres …

    • L’Aquanaut, l’androïde sous-marin

      L’Aquanaut, l’androïde sous-marin

      L’Aquanaut mis au point par une jeune société américaine est capable de changer de forme, passant ainsi d’une configuration de sous-marin à celle d’humanoïde équipé de …

    • Aux États-Unis, le Pentagone expérimente des ballons de surveillance

      Aux États-Unis, le Pentagone expérimente des ballons de surveillance

      Les États-Unis expérimentent un nouveau système de surveillance masse de sa population à l’aide de ballons placés en haute altitude. Ce projet piloté par les forces armées …

    • ACES, peau artificielle ultrasensible

      ACES, peau artificielle ultrasensible

      Des scientifiques asiatiques ont développé une peau synthétique d’une sensibilité extrême surnommée peau électronique à codage asynchrone (ACES pour Asynchronously Coded …

    • Des membranes anti-CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique

      Des membranes anti-CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique

      Avec l’objectif de réduire notre empreinte carbone et les émissions de gaz à effet de serre, des chercheurs suisses ont conçu une membrane qui filtre le CO2 que les cheminées …

    • Holoportation polyglotte

      Holoportation polyglotte

      En couplant leur casque de réalité augmentée HoloLens 2 avec des programmes d’intelligence artificielle, les chercheurs de la firme Microsoft vous permettent de générer …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.