GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Négociations du Brexit: le chancelier autrichien Sebastian Kurz confirme «un sommet spécial» en novembre 2018
    • Parlement européen: pour Laurent Wauquiez (LR), Orban «a toute sa place au PPE» («Figaro»)
    • Plusieurs centaines de migrants évacués ce jeudi matin du centre de la ville de Nantes
    • Procès Bygmalion: la décision sur les recours de Sarkozy a été reportée au 25 octobre (cour d'appel)
    • France-CSG: 300 000 retraités bénéficieront en 2019 d'un geste fiscal (Philippe)
    • Guerre commerciale: le patron d'Alibaba Jack Ma renonce à sa promesse de créer un million d'emplois aux Etats-Unis (Chine nouvelle)
    • Japon: le Premier ministre Shinzo Abe a été réélu à la tête de son parti (officiel)

    T. Jerolon: il faut «éviter une escalade de la violence au Burundi»

    La police fait face aux manifestants, dans le quartier de Musaga à Bujumbura, le 4 mai 2015. RFI/SR

    Eviter l'embrasement, c'est le titre du tout dernier rapport que sort la FIDH à propos du Burundi. L'enquête est évidemment antérieure à la crise que l'on connaît. Est-il aujourd’hui encore possible d'éviter l’embrasement ? Pour en parler, Tchérina Jerolon, responsable adjointe du bureau Afrique à la FIDH.

    « Il est encore possible d’éviter l’embrasement, il est vraiment possible de tout faire pour éviter une escalade de la violence au Burundi. Pour nous, la priorité du moment, c’est ça, faire en sorte que les violences qui sont à l’œuvre en ce moment puissent cesser. On considère que les acteurs politiques burundais et la communauté internationale ont clairement un rôle à jouer pour y parvenir. »

     


    Sur le même sujet

    • Burundi

      Burundi: plusieurs morts dans de nouvelles violences à Bujumbura

      En savoir plus

    • Burundi

      La communauté internationale se penche sur le cas du Burundi

      En savoir plus

    • Burundi

      Burundi: ONU et CEEAC tentent des médiations dans un contexte tendu

      En savoir plus

    • Invité Afrique soir

      Burundi: «le pouvoir fait semblant de reculer»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.