GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 23 Janvier
Mercredi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Manifestations réprimées en RDC: l’ONU exhorte les forces de sécurité à faire preuve de retenue et au respect des lieux de culte
    • La Maison Blanche confirme que Donald Trump se rendra bien au Forum économique de Davos
    • RDC: réforme en vue au sein du PPRD, parti au pouvoir
    • Grèce: la zone euro valide le déboursement d'une aide de 6,7 milliards d'euros (officiel)
    • Les dirigeants de la gymnastique américaine démissionnent après un scandale sexuel (officiel)
    • Etats-Unis: les démocrates acceptent un compromis pour mettre fin au «shutdown» (sénateur)
    • Emissions de gaz à effet de serre: la France n'a pas tenu ses objectifs en 2016 (chiffres officiels)
    • Prisons françaises: les syndicats de surveillants appellent à poursuivre le blocage mardi
    • Prisons françaises: les négociations entre syndicats et ministère de la Justice se poursuivront mardi (Nicole Belloubet)
    • Syrie: 54 combattants kurdes et rebelles pro-turcs tués dans la bataille d'Afrin (OSDH)

    Géopolitique du changement climatique et diplomatie

    Un lion de mer mort, échoué sur une plage californienne, le 2 avril 2015. REUTERS/Lucy Nicholson

    Depuis vingt ans que le problème climatique s’est inscrit à l’agenda mondial et qu’un processus de gouvernance s’est mis en place pour le traiter, les concentrations de gaz à effet de serre n’en ont pas moins atteint un niveau record en 2013. Est-ce la faute d’une gouvernance obèse dont les lenteurs tranchent avec les accélérations du monde ? Ou sommes-nous tout simplement trop naïfs de penser que la Communauté internationale aurait un intérêt commun à combattre le changement climatique ?

    Invités :

    - François Gemenne, chercheur en Science politique. Enseignant à Sciences Po, à l’Université de Liège en Belgique, et chercheur invité à l’Université de Princeton aux Etats-Unis. « Géopolitique du changement climatique », éd. Armand Colin

    - Stefan Aykut, politiste et sociologue des Sciences. Chercheur à l’Université Paris-Est. « Gouverner le climat. 20 ans de négociations climatiques », Presses de Sciences Po.

    - Bastien Alex, chercheur à l’Iris. Directeur de l’Observatoire géopolitique de la durabilité.
     


    Sur le même sujet

    • Réchauffement climatique

      Ces climatiseurs qui réchauffent la planète

      En savoir plus

    • Etats-Unis

      Réchauffement climatique: des milliers d’otaries échouées en Californie

      En savoir plus

    • Paris Climat 2015

      Conférence climat COP21: seulement 33 pays annoncent leur contribution

      En savoir plus

    • France

      France: Paris invite les maires européens pour parler climat

      En savoir plus

    • Vanuatu

      Pam: le président du Vanuatu met en cause le réchauffement climatique

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.