GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Commerce international: la Chine déclare attendre de la «sincérité» des États-Unis avant de reprendre les négociations
    • British Steel-Ascoval: «La partie n'est pas perdue et nous allons la gagner» (Edouard Philippe)
    • Européennes: ouverture des bureaux de vote au Royaume-Uni
    • Européennes: début du vote avec l'ouverture des bureaux aux Pays-Bas
    • Israël a réduit la zone de pêche à Gaza après le lancement de ballons incendiaires vers son territoire
    • Législatives en Inde: on constaterait un nette avance du BJP de Modi dans les premières tendances du dépouillement

    Une mémoire binaire plastifiée

    Les scientifiques du CNRS ont réussi à inscrire des codes informatiques binaires sur du polymère synthétique. Photo by SSPL/Getty Images

    Des chercheurs européens avaient déjà démontré qu’il était possible d’utiliser de l'ADN artificiel pour archiver des données numérisées pendant plusieurs dizaines de milliers d'années. Les scientifiques français du CNRS se sont inspirés de la méthode pour inscrire des codes informatiques sur du polymère synthétique. L’avantage ? Ces « matières plastiques » sont beaucoup plus faciles à manipuler que des brins d’ADN.

     

    Des chercheurs du Royaume-Uni étaient parvenus, il y a quatre ans, à encoder un enregistrement en mp3 du discours I have a dream de Martin Luther King dans des brins d’ADN, la molécule où sont inscrites les informations génétiques du vivant. Cette technique d’archivage est quasiment éternelle, avaient démontré par la suite les scientifiques de l'École polytechnique fédérale de Zurich, en Suisse. Malheureusement, la manipulation des séquences ADN se révèle trop complexe et onéreuse pour que la technique dépasse le stade de la démonstration.

    C’était sans compter sur les découvertes réalisées par les équipes du Centre national de recherche scientifique, à l'Institut Charles Sadron de Strasbourg et l'Institut de chimie radicalaire de l’Université Aix-Marseille. Les chercheurs, inspirés par la méthode d’encodage sur ADN, sont parvenus à synthétiser et relire les données numériques consignées dans un polymère artificiel, autrement dit dans du plastique. 

    Les polymères sont composés de macromolécules, qui comportent de longues chaînes d'atomes et dont l’agencement forme des séquences répétitives, à la manière des codes génétiques biologiques. En alternant la disposition et en donnant les valeurs de zéro ou de un à ces briques moléculaires, les scientifiques ont réussi à inscrire leurs messages en mode binaire.

    La lecture des informations est réalisée en cinq minutes, avec les mêmes dispositifs que pour le séquençage du génome qu’emploient les généticiens ou les paléontologues quand ils étudient les fossiles. L'encodage de données dans du plastique est une première mondiale ! Cette technique de stockage, qui a été brevetée par le CNRS, permettra bientôt de créer des codes-barres discrets au cœur même de cette matière.

    Les médicaments et les produits de luxe pourront être munis d’étiquettes qui seront indétectables par les faussaires. Par ailleurs, les contrefaçons deviendront extrêmement difficiles à réaliser, expliquent les chercheurs. En revanche, la liste des courses directement numérisée sur les sacs plastiques du supermarché, avec ce procédé, n’est ni prévue ni même souhaitable ! Notre planète, qui croule déjà sous les emballages, est suffisamment « plastifiée ».

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

     


    Sur le même sujet

    • Nouvelles Technologies

      L’ADN, «bio-mémoire» du web

      En savoir plus

    • Nouvelles Technologies

      L’archivage numérique sur l’ADN

      En savoir plus

    • Nouvelles Technologies

      Le hiéroglyphe du 3e millénaire, pour stocker des données plus de 2000 ans

      En savoir plus

    • Générateur hydrogène-solaire

      Générateur hydrogène-solaire

      Pour stocker l’énergie solaire sous forme d’hydrogène, des chercheurs suisses ont expérimenté un dispositif d’électrolyse qui utilise de simples cellules photovoltaïques …

    • Un colibri mécatronique

      Un colibri mécatronique

      La grande famille des créatures ailées et électromécaniques s’agrandit. Des chercheurs américains ont développé un robot-colibri piloté par un programme d’intelligence …

    • BioUrban, l’arbre robot

      BioUrban, l’arbre robot

      Une société mexicaine a mis au point un « végétal » hybride mi mécanique, mi-biologique qui a la capacité de filtrer l’air pollué dans les villes en rejetant autant d’oxygène …

    • Des nanoparticules anti-buée

      Des nanoparticules anti-buée

      Une équipe de chercheurs européens ont agencé des nanoparticules d’or et de titane pour développer un revêtement qui empêche en grande partie n’importe quelle surface …

    • Phoenix, l’avion plus léger que l'air

      Phoenix, l’avion plus léger que l'air

      Des ingénieurs du Royaume-Uni ont développé un nouveau type de machine volante hybride qui cumule à la fois les caractéristiques d’un dirigeable et celles d’un avion. …

    • Photosynthèse d’hydrocarbure

      Photosynthèse d’hydrocarbure

      Des chercheurs européens ont mis au point un générateur de combustible qui convertit le CO2, gaz à effet de serre, en carburant. Surnommé de « plante artificielle » par …

    • Sur la piste du premier synthétiseur de pensées

      Sur la piste du premier synthétiseur de pensées

      La plupart des recherches dans les laboratoires de neurosciences se concentrent sur le développement de systèmes informatiques permettant d’interfacer des cerveaux humains …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.