GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 25 Avril
Vendredi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Les enjeux de l’électrification rurale au Congo

    Zamesso Justin, secrétaire général du Groupe de coordination des actions de développement du village de Moulenda. RFI/Sayouba Traoré

    Au Congo, les spécialistes estiment le taux national d’accès à l’électricité à 36% en 2011, et, pour la même année, 16% de la population en milieu rural avaient accès à cette source d’énergie. Dans le même temps, on sait que le développement des infrastructures énergétiques permet d’assurer un développement socio-économique durable.

    Pour être plus précis, l’électrification rurale permet, dans la phase de construction, la création de revenus financiers, du fait des emplois temporaires pour les travaux de construction des lignes et des activités de reboisement de compensation ; la création de revenus financiers pour les femmes vendeuses de repas sur les chantiers (manioc, riz, bouillons de poisson, de viandes et autres boissons locales).

    Pendant la phase d’exploitation des équipements, les impacts positifs sont nombreux : l’amélioration des conditions de vie des ménages du fait de l’accès à l’électricité dans les habitations et de l’éclairage public des routes principales des localités ; les possibilités offertes d’utiliser des postes de télévision avec les avantages qu’elles offrent en termes d’information, d’éducation des populations et de divertissement ; l’amélioration des conditions d’études pour les élèves et les écoliers ; un meilleur fonctionnement des centres de santé et des pharmacies ; un meilleur rendement des travailleurs des services publics et privés dans les villages ; la création de nouveaux métiers artisanaux pour les hommes et les femmes (soudure, vulcanisation, coiffure, restauration...).

    Par bonheur, le réseau hydrographique du Congo est important. Le pays compte une dizaine de grandes rivières et deux grands fleuves (le Congo et le Kouilou-Niari), une trentaine de cours d'eau d'importance appréciable, et de nombreux petits cours d'eau secondaires. Ce qui permet d’envisager très sérieusement des projets de micro-hydro-électricité.

    Invités :
    - Edouard Mbomo, ingénieur énergéticien, directeur général de l’Agence nationale d’électrification rurale, ou ANER, de 2003 à 2005
    - Daniel Boulenger, directeur du développement international de EcoCinetic
    - Zamesso Justin, secrétaire général du Groupe de coordination des actions de développement du village de Moulenda.


    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Ewa Moszynski
    .
     

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.