GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Quand Athènes lâche du lest

    Au Pirée, en Grèce, le terminal 2 est déjà chinois. Charlotte Stievenard

    Et encore une journée de pourparlers cruciaux entre Bruxelles et Athènes pour tenter de trouver un compromis sur des mesures d’austérité en échange d’une nouvelle tranche d’aide. On le sait, les discussions portent aujourd’hui sur une hausse de la TVA et une baisse du montant des retraites. Le gouvernement d’Alexis Tsipras est souvent présenté comme intransigeant par les négociateurs européens.

    Et pourtant l’équipe Syriza a déjà beaucoup rogné sur ses promesses de campagne et joué le compromis, notamment sur la question des privatisations. C’est le cas du port du Pirée. L’Etat va céder 51% de l’autorité portuaire. Sur place, Charlotte Stievenard a rencontré des dockers et des acteurs économiques inquiets de ce prochain bouleversement.

    Manifestation de «Zentrum für politische Schönheit», collectif d'artistes militants pour les migrants, à Berlin. © Zentrum

     

     

    Et l’autre sujet qui mobilise toute l’attention des Européens, c’est bien sûr la question des migrants. Berlin était le théâtre (21 juin 2015) d’une manifestation choc pour rappeler le drame des migrants qui risquent leur vie et la perdent aussi parfois, en traversant la Méditerranée. 5000 personnes s’étaient donné rendez-vous au cœur de la capitale, sous le mot d’ordre « les morts arrivent » lancé par un collectif d’artistes militants. Julien Méchaussié y était pour nous.

    Alors que la guerre hybride qui sévit dans l’Est de l’Ukraine ne semble pas vouloir s’arrêter en dépit de l’accord de cessez-le-feu, le gouvernement de Kiev poursuit ses réformes.

    La lutte contre la corruption

    Non sans tensions et conflit d’intérêts, comme le prouve le récent limogeage en fin de semaine dernière du chef des services secrets, qui enquêtait sur la corruption de nombreux dirigeants anciens et actuels. Alain Guillemoles, qui a publié aux éditions « les petits matins » « Ukraine, le réveil d’une nation », explique quelle place occupe « la lutte contre les oligarques » dans le programme du gouvernement de Petro Porochenko. « Ukraine le réveil d’une nation » d’Alain Guillemoles est publié aux éditions Les petits matins.

    Entendre le passé, plus précisément entendre le Paris du XVIIIème siècle. C’est à ce projet un peu fou que s’est attelée une équipe de chercheurs de l’Université de Lyon II. Leurs travaux viennent de trouver une première déclinaison avec une animation en 3D sonore et interactive. Plongée magique dans la capitale d’il y a trois siècles. L’historienne Mylène Pardoen, a raconté à Laurent Berthault comment elle menait ses recherches.

    Ecouter Paris, c’est aussi une émission de Monica Fantini à écouter tous les samedis. Un http://www.dailymotion.com/video/x2so6ub_visite-de-paris-au-xviiie-quartier-du-grand-chatelet_news?start=1 ">lien pour retrouver la carte sonore du Paris du XVIIIème.


    Sur le même sujet

    • Décryptage

      Sommet de Bruxelles sur la Grèce: un sommet pour rien?

      En savoir plus

    • Grèce/UE

      Grèce: journée marathon à Bruxelles pour éviter la faillite

      En savoir plus

    • Débat du jour

      Alexis Tsipras tient-il ses promesses?

      En savoir plus

    • Grèce / UE

      Les négociations piétinent dangereusement entre Athènes et Bruxelles

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.