GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le commerce international des dattes prend de l'essor

    Pépinière de palmiers dattiers dans le village de Bouiya, à 14 kilomètres de la ville de Erfoud, au Maroc. RFI/Sayouba Traoré

    La production de dattes était jusqu'à présent très massivement destinée à la consommation locale, mais le fruit du palmier dattier voyage de plus en plus.

    Le commerce international des dattes prend de l'essor, et pas seulement au moment du ramadan. Depuis des décennies, les dattes étaient dans leur grande majorité autoconsommées dans les pays de production. Mais elles voyagent de plus en plus. Aujourd'hui, une datte sur dix est exportée. C'est deux fois plus qu'au début des années 2000, d'après les statistiques compilées par FruitTrop, la revue du Cirad.

    Le premier producteur mondial est de loin l'Egypte, mais elle consomme presque toute sa récolte. Le premier exportateur mondial, devant l'Irak, est le Pakistan. Il fournit en grande partie l'Inde, son grand voisin. Les Indiens, décidément très amateurs de douceurs, ont doublé leurs importations en moins de dix ans. Ils absorbent 40 % du commerce mondial des dattes.

    Le deuxième importateur mondial ? On a du mal à le croire, mais c'est le Maroc. La consommation de dattes a explosé dans le royaume chérifien et le plan Maroc Vert a échoué pour l'instant à relancer la filière du palmier dattier. Le Maroc se fournit auprès de ses voisins du Maghreb qui alimentent également le marché européen, un marché européen qui progresse mais plus grâce à la France. Si la France reste la plaque tournante du commerce des dattes en Europe, puisqu'elle réexporte 40 % de ses importations, la consommation stagne dans l'Hexagone, on mange désormais plus de dattes au Royaume-Uni !

    Le nord de l'Europe est le nouveau relais de croissance pour ce fruit. Le premier fournisseur de l'Europe demeure la Tunisie, mais l'abandon des palmiers dattiers et la mauvaise récolte 2014 ont fait de plus en plus de place aux Deglet nour concurrentes, celles de l'Algérie, qui engrange le bénéfice des soins accordés aux palmiers dattiers algériens au cours des années. Mais les producteurs nord-africains sont également de plus en plus concurrencés par les dattes israéliennes, vendues fraîches, et les dattes pakistanaises, au prix imbattable.


    Sur le même sujet

    • Chronique Agriculture et Pêche

      Conditionnement et valorisation de dattes dans le Tafilelte au Maroc

      En savoir plus

    • Le coq chante

      Le Salon international des dattes à Erfoud au Maroc

      En savoir plus

    • Chronique Agriculture et Pêche

      Récolte des dattes à kilboa au Niger

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      La Tunisie cherche à augmenter les revenus de ses exportations de dattes

      En savoir plus

    • Le coq chante

      La culture de dattes à Kilboa au Niger

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.