GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Axel Poniatowski: l’accord européen, «c'est humiliant et intenable pour la Grèce»

    Axel Poniatowski. DR

    Ce mercredi 15 juillet à l’Assemblée nationale, l’accord européen sur la Grèce doit être examiné et sera suivi d’un vote. Frédéric Rivière reçoit Axel Poniatowski, le député républicain du Val d’Oise et vice-président de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale, qui évoquera également l’accord conclu sur le nucléaire iranien et commentera l’interview du président François Hollande.

    « Je voterai contre ce texte. J’estime que c’est un très mauvais accord. C’est un accord perdant, c’est un accord humiliant et intenable pour la Grèce. Et c’est un mauvais accord pour l’Union européenne, pour les pays de l’Union européenne, puisque c’est la poursuite de la fuite en avant des milliards d’euros que l’on met à la disposition de la Grèce. Comment voulez-vous que la Grèce puisse tenir les engagements qui lui sont demandés ? C’est juste impossible. Cet accord ne peut pas marcher. Dans moins de douze mois, on en reparlera après avoir de nouveau dépensé plus de 80 milliards d’euro. C’est insoutenable, c’est intenable pour la Grèce et ce n’est clairement pas une solution qui soit viable… »

    « Je suis profondément européen, je suis même parmi ceux qui sont les Fédéralistes autrement dit, j’estime qu’il faudrait un véritable gouvernement de la zone euro et qu’on aille plus loin et qu’on avance plus mais là, cet accord me donne vraiment l’impression que les uns et les autres ne sont plus dans la réalité! »

    « Et en plus de ça, on demande à un Premier Ministre grec marxiste de mener une politique qui soit encore plus qu’ultralibérale. »

    « Il est clair qu’avec cet accord la Grèce est mise complètement sous coupe, elle n’a plus aucune marge de manœuvre puisque le moindre texte doit être soumis à l’approbation de la Troïka. »

    Sur l'initiative de François Hollande pour la création d’un Parlement de la zone euro?

    « François Hollande se limite à la création d’un Parlement de la zone euro, un Parlement de la zone euro n’a de sens s’il y a avant ça un gouvernement de la zone euro et je pense que ça serait une bonne chose (…) car dès l’instant que nous avons la même monnaie, il est évident que nous ayons les mêmes règles sur le plan fiscal, sur le plan budgétaire, probablement avancer beaucoup plus sur le plan social … »

    Quelle aurait été la bonne solution pour la Grèce aurait été?

    « La dette de la Grèce aujourd’hui c’est 320 milliards, elle va passer à 400 et quelques milliards, c’est juste "irremboursable" ! La bonne solution eut été à mon avis, d’effacer une très grosse partie de la dette grecque, par exemple plus des 2/3, et puis de dire à la Grèce : Vous sortez de la zone euro et puis vous y reviendrez le jour où votre économie vous permettra de supporter d’appartenir à la zone euro. Là, je pense que la Grèce aurait eu toutes les chances de pouvoir redémarrer en menant les réformes qu’il faut. »
     



    Sur le même sujet

    • France

      Accord sur la Grèce: le rôle de François Hollande divise en France

      En savoir plus

    • France / Grèce

      France: à l'Assemblée, le plaidoyer de Manuel Valls contre un «Grexit»

      En savoir plus

    • G20 / Crise économique

      France: ouverture du G20 sur fond de crise grecque

      En savoir plus

    • Grèce / France / Allemagne

      Téléconférence entre la France, l’Allemagne et la Grèce pour rassurer la zone euro

      En savoir plus

    • France

      La France ratifie le plan d'aide européen à la Grèce

      En savoir plus

    • Invité du matin

      Axel Poniatowski: l’accord européen, «c'est humiliant et intenable pour la Grèce»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.