GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Burundi: «Nous avons pu noter un climat de peur lié à la répression»

    Des soldats gardent l'entrée d'un bureau de vote à Bujumbura, mardi 21 juillet. REUTERS/Mike Hutchings

    Les élections présidentielles au Burundi se sont déroulées dans un climat très tendu. Pierre Nkurunziza est assuré d’obtenir un troisième mandat. A l’occasion de la sortie d’un rapport sur le Burundi intitulé « Burundi : recours excessif à la force létale contre les manifestants… »,  Emilie Serralta, chercheuse d’Amnesty International, est l’invitée de notre envoyée spéciale à Bujumbura.
     

    « Bien avant le début de ces manifestations, nous avons pu observer un discours qui appelait toute opposition au troisième mandat une insurrection. La suite logique, la conclusion logique de ce type de discours, ça a été un recours excessif de la force contre les manifestants alors même, qu'il y avait un plan de sécurisation des élections élaboré avec l'aide des bailleurs ».


    Sur le même sujet

    • Burundi

      Burundi: les experts de l'UA se déploient avec beaucoup de retard

      En savoir plus

    • Burundi

      Burundi: dans l’attente du résultat d’une présidentielle jouée d’avance

      En savoir plus

    • Burundi

      Présidentielle au Burundi: réécoutez l’édition spéciale de RFI

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.