GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Moscou dit que 88 000 rebelles ont été tués en Syrie depuis le début de son intervention, il y a trois ans (ministre de la Défense)
    • Attentats à Trèbes et Carcassonne: trois suspects ont été mis en examen et écroués (source judiciaire)
    • Perquisitions LFI: la procureure générale de Paris dénonce «un coup de force» du camp Mélenchon
    • Inde: un train percute une foule; on déplore une soixantaine de morts, des personnes rassemblées pour un festival hindou à Amritsar
    • Plusieurs explosions dans des centres de vote à Kaboul (responsable et témoins)
    • Tanzanie: le milliardaire enlevé Mohammed Dewji annonce avoir été retrouvé (tweet)

    Les maraîchers de la rivière Kara au Togo

    Travail de préparation du sol. RFI/Sayouba Traoré

    Selon les récentes études, il ressort aujourd'hui que 71% des Togolais sont vulnérables à l'insécurité alimentaire, 26% des enfants souffrent de déficit pondéral et 23% de retard de croissance. Cette situation est souvent exacerbée par le phénomène de la vie chère qui provoque la flambée des prix des denrées alimentaires de base.
    A Kara, chef-lieu de la Région de la Kara, située à environ 420 km au nord de Lomé, il y a un amortisseur : les périmètres maraîchers qui s’étendent tout au long de la rivière Kara. 
    Rediffusion du 15 février 2014.

    Traditionnellement, les populations des villages pratiquent une agriculture vivrière afin de nourrir leurs familles et, lorsque la production est satisfaisante, de revendre une partie de la récolte sur les marchés locaux. Plus le maraîchage qui se pratique depuis plusieurs années dans la région, mais l’activité s’appuie sur des initiatives locales et demeure mal organisée et mal structurée. La production est faible et est loin de couvrir la demande des centres urbains proches de Sokodé et Kara, ou même plus lointain de Lomé. Pour les jeunes de la ville comme pour les commerçantes des marchés, c’est un complément financier non négligeable.

    Invités :
    - Tsingliou Yao de Radio Kara
    - Pia Alassane, doyen des maraîchers
    - Api Dassao Dabalou, maçon pendant la semaine, maraîcher pendant le week-end
    - Ladji Nakpane, chauffeur routier et maraîcher
    - Akou Faladéma, l’une des rares femmes pratiquant le maraîchage dans la zone.
     

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Ewa Moszynski

     

    Prochaine émission

    Le Centre national d’Insémination artificielle animale du Mali

    Le Centre national d’Insémination artificielle animale du Mali
    Aujourd’hui, nous allons parler d’insémination artificielle pour l’amélioration génétique des races locales dans les pays du Sahel, avec l’exemple du Mali, pays qui s’est doté d’un (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.