GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Traumas psychologiques, les plaies invisibles des migrants

    Des volontaires aident une réfugiée syrienne échouée sur les iles grecques de Lesbos, le 7 septembre 2015. REUTERS/ Dimitris Michalakis

    Depuis le début de l’année, ce sont près de 366 000 personnes qui sont arrivées en Europe après un voyage en mer, via les côtes grecques ou italiennes le plus souvent. Un tiers d’entre eux ont traversé la Méditerranée avant d’arriver en Italie. Un voyage commencé parfois des années plus tôt et fait de brimades, de violences, d’enlèvements et de torture. Lorsqu’ils posent le pied sur le quai des ports italiens où arrivent les bateaux, les migrants portent souvent des marques bien visibles, des blessures, des plaies qui laissent deviner l’enfer de la traversée. Puis, dans les centres d’accueil, dans l’intimité d’une conversation avec un médecin, les langues se délient et révèlent un autre traumatisme, plus profond encore, celui ancré dans la tête et l’esprit.


    Sur le même sujet

    • Invité de la mi-journée

      Crise humanitaire et fuite des migrants en Hongrie

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      Les médecins au chevet des migrants

      En savoir plus

    • Reportage International

      Migrants: accès aux soins dans le port de Palerme

      En savoir plus

    • Reportage International

      Les traumas des migrants arrivés en Italie

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      En Sicile, Caritas gère les souffrances des migrants (rediffusion)

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Le vin argentin face à une crise sans précédent

    Le vin argentin face à une crise sans précédent
    Les Argentins n’ont jamais bu si peu de vin. Le cinquième producteur mondial fait face à la plus faible consommation intérieure de son histoire. En moyenne, un Argentin boit aujourd’hui 18 litres de vin par an, en 2007 c’était 30…Une chute vertigineuse (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.