GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 23 Octobre
Mardi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Pourquoi refaire l'histoire du Moyen-Age ?

    Créhen, Château du Guildo (fouilles en Côtes-d'Armor). INRAP

    Nos invitées du jour, les archéologues médiévistes Joëlle Burnouf er Isabelle Catteddu, s'interrogeront autour de la question suivante : «Pourquoi refaire l'histoire du Moyen-Age?»

    Les trente dernières années de recherche archéologique ont contribué à bouleverser notre connaissance du Moyen-Âge. En effet, grâce au travail des archéologues, les vestiges racontent la vie quotidienne des femmes et des hommes de cette histoire millénaire (Ve-XVIe siècle), dans les villes et les campagnes. Ce livre s’attache à mettre en contrepoint d’une vision classique du Moyen-Âge, exclusivement tournée vers les chevaliers et les châteaux, les données sur l’habitat, l’alimentation, l’agriculture, l’artisanat, les innovations technologiques, l’aménagement du territoire, les déplacements, la gestion des ressources et de l’environnement, les croyances, les rites funéraires… Loin d’être une simple période de transition entre l’Antiquité et la Renaissance, le Moyen-Âge se révèle désormais dynamique, inventif et riche en diversité (4ème de couverture de l'ouvrage Archéologie du Moyen-Age, Editions Ouest-France/ INRAP).

    Avec Joëlle Burnouf, professeure émérite d’Archéologie médiévale à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
    Archéologue, elle a dirigé à Lyon, de 1984 à 1988, l’un des premiers grands chantiers d’archéologie préventive conduits en France, en préalable à la construction du métro, avant de prendre la direction des Antiquités historiques et préhistoriques de Lorraine (1988-1991). Présidente de la Société d’archéologie médiévale de 1990 à 1999, elle a été responsable de l’équipe d’archéologie environnementale du CNRS (UMR 7041 ArScAn) jusqu’en 2011.

    Avec Isabelle Catteddu, docteure en Archéologie de l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, est archéologue à l’Inrap. Spécialiste du premier Moyen-Âge rural, elle a dirigé d’importantes fouilles préventives. Ses recherches portent sur la stratégie de l’occupation de l’espace rural, l’histoire de l’aménagement et la résilience des territoires sur la longue durée, mais également sur les relations que les sociétés entretiennent avec leur environnement. Elle intervient dans de nombreux colloques en Europe et aux États-Unis.
     

    → L'archéologie préventive en questions, une vidéo avec Isabelle Catteddu: ici


    Sur le même sujet

    • Autour de la question

      Pourquoi l'archéologie préventive?

      En savoir plus

    • Autour de la question

      1. Pourquoi l'archéologie nous raconte une toute autre histoire ?

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Comment (re) trouver l'esprit d'enfance ? (Rediffusion)

    Comment (re) trouver l'esprit d'enfance ? (Rediffusion)
    Notre invité du jour, le philosophe Roger-Pol Droit, s'interrogera autour de la question suivante : «Comment (re) trouver l'esprit d'enfance ?»
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.