GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Les incendies indonésiens réveillent les cours de l'huile de palme

    Une plantation d'huile de palme à Jambi en Indonésie. Cifor

    Les gigantesques feux de forêts en Indonésie ont fait rebondir les cours de l'huile de palme la semaine dernière.

    Les forêts indonésiennes brûlent et cela réveille les cours de l'huile de palme. Le prix de l'oléagineux tropical ne cesse de plonger depuis un an et demi, du fait de la surproduction en Indonésie et en Malaisie. L'huile de palme servant aussi de biocarburant, son prix a accompagné dans leur chute les cours du pétrole, au point de toucher le mois dernier leur plus bas niveau depuis six ans à la bourse de Kuala Lumpur: 423 dollars la tonne - moitié moins qu'à la fin des années 2000 !

    Mais en milieu de semaine dernière, les prix de l'huile de palme ont connu un sursaut à près de 500 dollars. Et ce regain pourrait se prolonger si les incendies dans la forêt indonésienne se poursuivent. Un épais écran de fumée toxique a envahi non seulement une bonne partie de l'archipel indonésien, mais aussi la Malaisie. Impossible de sortir dans les plantations pour s'occuper des palmiers à huile ; les arbres n'ont plus d'ensoleillement, ce qui nuit à la photosynthèse, la production d'huile de palme pourrait chuter de 10 à 20 % estiment les experts de l'industrie, surtout si l'épisode de sécheresse provoqué par El Niño se renforce.

    C'est ce même phénomène climatique doublé d'incendies de forêt géants, qui, en 1997 et 1998, avaient amputé la production de 5 à 7 %, ce qui avait fait doubler à l'époque les cours de l'huile de palme.

    La mécanique est très perverse : les petits paysans indonésiens pratiquent la culture sur brûlis, encouragés par quelques sociétés, dont sept sont soupçonnées par les autorités de Djakarta d'incendies criminels, les feux asphyxient toute la région et détruisent les forêts réservoirs de gaz à effet de serre, mais ils font place nette aux cultures comme l'huile de palme et pourraient bien la renchérir dans les mois qui viennent. Une revalorisation par les incendies indonésiens qui pourrait tristement se révéler plus efficace que la tournée de communication de la Malaisie en Europe sur les meilleures pratiques environnementales de ses planteurs.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.