GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Cafézoide: les jeunes parlent du climat

    Des enfants du monde entier écrivent aux chefs d'Etat pour leur parler du climat. Gettty Images / Clive Streeter

    Les enfants du monde entier écrivent aux chefs d'Etat pour leur demander de sauver le climat. L'idée lancée par un collectif de citoyens à l'approche de la COP21 connaît un grand succès : des centaines de jeunes ont adressé leurs courriers au collectif, depuis un collège en Haïti, une école rurale en Ouganda, une école nomade en Sibérie, de Stockholm, Tunis, Rabat et Tel Aviv. En France, de nombreux centres de loisirs et écoles ont rejoint le projet. Dans le 19è arrondissement, au nord de Paris, le Cafézoïde, café associatif pour enfants, invite tous les mercredis après-midi les jeunes à des ateliers pour écrire ces lettres destinées aux négociateurs-climat.

    Pour en savoir plus :
    http://messagesenfantscop21.strikingly.com/
    http://www.cafezoide.asso.fr/joomla/


    Sur le même sujet

    • COP21

      Dernière ligne droite avant la COP21, la politique en action

      En savoir plus

    • Climat

      Climat: le degré de plus est déjà là

      En savoir plus

    • Grand reportage

      COP 21: le pari climatique de François Hollande

      En savoir plus

    • France / COP21

      COP21: les raisons d’espérer

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.