GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Aujourd'hui
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le G20 mobilisé pour traquer le financement du terrorisme

    Une minute de silence a été observée lors du G20 à Antalya en Turquie à la mémoire des victimes des attentats à Paris le 13 novembre 2015. REUTERS/Kayhan Ozer/Pool

    Au sommet du G20 qui se termine ce lundi 16 novembre à Antalya en Turquie ont été évoqués les moyens concrets pour lutter contre le terrorisme. La traque des flux financiers suspects fait partie des engagements fermes pris à l'unanimité.

    L'idée est de « resserrer les mailles du filet », selon l'expression employée par le ministre français de l'Économie et des Finances Michel Sapin. Cela veut dire identifier les sources de financement du terrorisme pour les assécher et suivre au plus près les mouvements suspects signalant la préparation d’un attentat pour l’empêcher. Le dire, c’est bien, mais le faire est un vrai un tour de force qui va demander des années de mobilisation dans les administrations de tous les pays volontaires.

    Il faut d’abord que chaque pays se dote d’une cellule financière ad hoc, qu’il aménage ensuite sa réglementation pour contraindre les banques à prévenir les autorités à partir d’un certain seuil et puis il faut enfin que les informations circulent d’un pays à l’autre, car les mouvements financiers sont transfrontaliers.

    Le GAFI (Groupe d’action financière) va superviser ce vaste chantier

    Trente-cinq pays sont membres de cette institution créée pour lutter contre le blanchiment de l’argent, dont presque tous les pays du G20, à l’exception de l’Indonésie. Pour que les belles intentions affichées à Antalya se concrétisent, le GAFI va s’inspirer des méthodes employées avec succès par l’OCDE pour contraindre tous les pays à lutter contre l’optimisation fiscale. En fixant un calendrier, des objectifs et en publiant régulièrement un rapport pour dénoncer les velléitaires.

    De l'Arabie saoudite, souvent suspectée de financer en sous-main certains groupes terroristes, aux pays occidentaux, en passant par la Russie ou Singapour qui est une grande place financière en Asie, tous les pays du G20 se disent déterminés à agir. Parce qu’ils ont conscience que le terrorisme les concerne tous. Au cours du dîner consacré à cette question, le Premier ministre de Singapour par exemple a souligné dans son intervention qu’il y a en Asie du Sud-est un bataillon de l’organisation État islamique.

    La France à la pointe dans cette traque financière sous la contrainte des évènements

    Après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher, Paris a réactivé ce chantier au sein du G20 lors de la réunion des ministres des Finances d’Antalya en février. En renforçant aussi les contrôles au niveau national. On est déjà doté des instruments de contrôle avec la cellule Tracfin qui dépend de Bercy. Et puis suite aux attentats de janvier, les procédures ont été durcies.

    Depuis le mois de septembre dès que des mouvements de capitaux supérieurs à 10 000 euros par mois apparaissent sur les écrans radars des banques, elles ont l’obligation de le signaler à Tracfin. 10 000, cela veut dire un virement unique de 10 000 ou une dizaine de virements de 1000 euros. Donc on est là dans une analyse très fine, que le big data va contribuer à alimenter. Tous ces efforts menés par la France et par d’autres pays occidentaux vont dans le bon sens. Encore faut-il que les autres membres du G20 leur emboitent le pas ; cela dépend maintenant du bon vouloir de chacun d’entre eux.


    Sur le même sujet

    • Syrie

      G20: Obama et Poutine s’entendent sur la Syrie

      En savoir plus

    • Turquie

      G20: les attentats de Paris au cœur du sommet

      En savoir plus

    • G20 / Turquie

      Terrorisme et sécurité au menu du G20 d'Antalya

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.