GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 21 Mai
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Goldfinger, un gant connecté à la réalité virtuelle

    Le gant intègre un émetteur de lumière à Led qui est placé au niveau de l’index de l’utilisateur, pour piloter un ordinateur ou tout autre système informatique. ©École polytechnique de Turin

      Des chercheurs italiens et américains ont mis au point un gant connecté alimenté en courant par le mouvement des doigts. Nommé Goldfinger, il procurera à son porteur des doigts en or pour manipuler facilement toutes sortes d’interfaces numériques ou des objets virtuels.

      Les dispositifs qui nous permettent de communiquer facilement avec des machines se comptent sur les doigts d’une moufle. Le plus abouti de ces systèmes reste encore la souris qui permet d’un clic de manipuler des quantités de données, mais comment  toucher et manier aisément la multitude  d’objets virtuels, par définition impalpables, qui apparaissent aujourd’hui sur les écrans de nos ordinateurs, tablettes ou Smartphones ? En passant par des interfaces nommées « haptiques ».

      Le terme désigne la famille des périphériques informatiques qui simulent les sensations du touché. Certaines ont fait le bonheur des utilisateurs de jeu vidéo. Les plus connues sont les manettes à retour d’effort ou de force comme le volant d’une voiture virtuelle qui transmet l’état de la route fictive et les vibrations du véhicule imaginaire au joueur. Bien d’autres dispositifs, vous permettent de ressentir des sensations de poids, de pression, ou de mouvement provenant d’un environnement de réalité virtuelle et augmentée, mais ils sont encombrants avec des fils partout, gâchant notre plaisir !

      Une équipe de chercheurs italiens et américains de l’École polytechnique de Turin et de l’Institut des technologies du Massachusetts ont mis au point un gant d’apparence ordinaire capable de remplacer n’importe quelle manette et souris pour manipuler des données numériques.

      Référence à James Bond

      Baptisé Goldfinger en référence à un célèbre film de la série des James Bond, le gant intègre un émetteur de lumière à Led qui est placé au niveau de l’index de l’utilisateur, pour piloter un ordinateur ou tout autre système informatique. Les câbles et les composants électroniques encombrants ont été soigneusement dissimulés dans le tissu de cette seconde main magique. Le Goldfinger ne craint pas les pannes de courant, il recharge sa batterie grâce aux mouvements des doigts de son porteur.
       
      Un dispositif particulièrement ergonomique, selon ses concepteurs, qui sera utile au secteur industriel pour contrôler à distance des machines-outils, ou aux chirurgiens pour manœuvrer les appareils de la télémédecine dans les blocs opératoires. Cette nouvelle interface homme-machine nous permettra peut-être un jour de serrer la main d’un visiteur virtuel ou de ressentir physiquement des objets qui n’existent pas et ainsi de s’affranchir du mur de la réalité pour toucher du doigt un monde hybride de plus en plus numérisé. Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

      1. 1
      2. 2
      3. 3
      4. ...
      5. Suivant >
      6. Dernier >
      Les émissions
      Commentaires
       
      Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.