GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Avril
Dimanche 23 Avril
Lundi 24 Avril
Mardi 25 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 27 Avril
Vendredi 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Aviation: la compagnie aérienne en difficulté Alitalia sera «vendue au plus offrant», a indiqué le ministre italien des Transports
    • Vaste opération du fisc dans le football au Royaume-Uni et en France, plusieurs arrestations (fisc britannique)
    • Turquie: arrestation ce mercredi de 1000 partisans présumés du prédicateur Gülen (ministre)
    • Hyper Cacher: dix personnes se trouvent en garde à vue dans le volet de la fourniture d'armes à Amédy Coulibaly (proches enquête)

    Le Burkina Faso, nouvelle cible d’AQMI

    Des soldats sécurisent la zone devant le Splendid Hôtel, le 17 janvier 2016. REUTERS/Joe Penney

    3 jours après l'attaque terroriste qui a fait 29 morts, dans la soirée du 15 janvier 2016, en plein centre de Ouagadougou, un postulat demeure : la menace jihadiste au coeur même du Sahel est bien présente. D'où cette interrogation : le Burkina Faso, nouvelle cible d’AQMI ? Pour en parler ce soir, Nathalie Amar reçoit Lemine Ould Mohamed Salem, journaliste mauritanien, collaborateur de plusieurs médias français dont « Libération », actuellement correspondant pour le Sahel de « La Tribune de Genève » et de « Sud-Ouest », spécialiste du djihadisme, et co-réalisateur avec François Margolin du documentaire « Salafistes », sortie prévue la semaine prochaine, le 27 janvier 2016.


    Sur le même sujet

    • Burkina Faso

      Attaque terroriste au Burkina Faso: des signes avant-coureurs

      En savoir plus

    • Invité Afrique

      Cynthia Ohayon: l'assaut au Burkina Faso n'est «pas très étonnant»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.