GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Football: suivez en direct le match Mali-Mauritanie en Coupe d'Afrique des nations 2019
    • «L'armée américaine n'a rien à faire dans le Golfe», dit l'Iran
    • Football: la Tunisie et l'Angola font match nul 1-1 dans le groupe E de la CAN 2019
    • Mondial féminin 2019: les Etats-Unis éliminent l'Espagne (2-1) et affronteront la France en quarts de finale vendredi 28 juin
    • Migrants: le Mexique déploie près de 15000 policiers et soldats à la frontière avec les États-Unis (officiel)

    Le tourisme en plein boum

    Les touristes qui ont déserté les zones à risque se sont repliés sur d'autres pays du pourtour méditerranéen comme la Grèce, Chypre et l'Espagne. Getty Images/Sean Gallup

    Le tourisme est resté dynamique en 2015, et cela malgré le terrorisme qui a frappé plusieurs pays prisés des voyageurs.

    Le nombre de personnes passant leurs vacances à l'étranger a fait un nouveau bond en 2015. Plus de 50 millions de visiteurs, selon l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), cela représente une hausse de 4,4 %, une hausse qui devrait se poursuivre cette année. De la Tunisie en passant par l'Égypte, la Turquie, et la France, beaucoup de grands pays touristiques ont été dans la ligne de mire des attaques jihadistes.

    Les peurs suscitées par ces évènements n'ont toutefois pas entamé la soif d'ouverture vers l'extérieur des touristes. Mais elles bouleversent la carte des destinations favorites. L'Afrique du Nord est la région qui souffre le plus, avec un recul du nombre de touristes de 8 %.

    L'Égypte et la Tunisie sont les plus affectées

    Dans ces deux pays, le déclin du tourisme a commencé avec les « printemps arabes », il a été aggravé par les attaques à répétition perpétrées dans de hauts lieux du tourisme. Le Maroc, pourtant épargné par la vague des attaques de jihadistes, a lui aussi enduré un léger recul du nombre de visiteurs. Il demeure le pays le plus visité du continent africain.

    Les touristes qui ont déserté les zones à risque se sont repliés sur d'autres pays du pourtour méditerranéen. La Grèce, Chypre et l'Espagne apparaissent comme les grands gagnants.

    Ces pays bénéficient aussi de la baisse de l'Euro qui a rendu les destinations européennes plus attractives

    L'Europe est la région où il y a eu le plus de nouveaux venus. En tendance cela donne +5 %, idem en Asie et aux États-Unis. Pour la première fois cette année, les pays occidentaux ont attiré plus de touristes que les pays émergents. Certains pays cultivent ce filon. La Nouvelle-Zélande, par exemple, gagne aujourd'hui plus d'argent avec le tourisme qu'avec son industrie laitière, dont elle est pourtant le numéro un mondial. La baisse du pétrole a aussi profité à tous les acteurs.

    Dans le sillage du baril de brut, le prix du kérosène a flanché, allégeant ainsi la facture du billet d'avion. Le dynamisme du tourisme va de pair avec l'enrichissement de la population mondiale. Sa croissance a été affectée par la crise de 2008, mais depuis il a repris son inexorable marche en avant.

    Les pays voulant capter cette manne croissante ont aussi à coeur de faciliter la venue des touristes

    Alors que les menaces terroristes contraignent les États à accroître les mesures de sécurité dans les aéroports, tous les pays font des efforts pour faciliter la circulation des hommes. En 2008, 23 % des Terriens pouvaient voyager avec un visa simplifié ou sans visa du tout. Aujourd'hui, nous sommes à 39 %. Même la Chine a desserré l'étreinte. Les Chinois peuvent se rendre sans visa pré-établi dans 150 pays, ce n'était que 40 il y a deux ans seulement. Et c'est crucial pour cette industrie, car aujourd'hui un voyageur sur 10 est Chinois. Un touriste très convoité, car il passe beaucoup de temps à faire les magasins.

    En deux ans, les dépenses des touristes chinois à l'étranger ont doublé. Pour les faire venir, tous les moyens sont bons. Y compris le cinéma. Bangkok a bénéficié du succès du film Lost in Thailand. Maurice espère séduire les Chinois avec un film en partie tourné sur l'île avec une actrice populaire en Chine. 


    ♦ En bref dans l'actualité économique :

    En Afghanistan, les talibans cherchent à lever un impôt sur les télécommunications

    4 opérateurs déjà ponctionnés par l'État ont été secrètement convoqués par les talibans. Ils menacent de s'en prendre à leurs salariés s'ils ne versent pas la nouvelle taxe exigée. Les talibans auraient besoin d'argent frais pour compenser la chute des revenus de l'opium.


    Sur le même sujet

    • Bonjour l'Europe

      Des cabines téléphoniques pour relancer le tourisme à Bruxelles

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      Les migrants, richesse pour l'économie mondiale

      En savoir plus

    • Si loin si proche

      Destination banlieues

      En savoir plus

    • Grand reportage

      Le rêve écologique de l’île croate de Krk

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Aux Etats-Unis, démocrates et républicains tous unis contre les GAFA

    Aux Etats-Unis, démocrates et républicains tous unis contre les GAFA
    Aux Etats-Unis, les géants du Net sont désormais dans le collimateur des candidats à la présidentielle. Le sujet sera abordé lors des premiers débats télévisés qui vont opposer les 20 candidats à l’investiture démocrate car ils sont les plus déterminés (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.