GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Lisbonne l'Africaine - Episode 1

    Le tableau photographique « 5 février » de João Ricardo, issu de sa série « Revelar », puise dans l’imaginaire de l’esclavage pour évoquer les discriminations et l’invisibilité de la communauté noire africaine à Lisbonne. © JRicardo Rodrigues

    Depuis six siècles, Lisbonne est la capitale d’Europe la plus influencée par l’Afrique. Or aujourd’hui, dans les ruelles sinueuses et pavées de la ville, la mémoire africaine peine à s’incarner et à se raconter.
    Cette cité océane fut pourtant le point de départ, dès le XVe siècle, des grandes découvertes. Très tôt, les navigateurs portugais, partis sur la route des Indes, explorent les côtes africaines et les archipels atlantiques. Et rentrent à Lisbonne, les caravelles chargées de marchandises et d’esclaves noirs. Entre le XVe et le XXe siècles, l’empire colonial portugais s’étend de Sao Tomé-et-Principe au Cap-Vert, en passant par l’Angola, le Mozambique et la Guinée-Bissau. A l’indépendance des pays d’Afrique lusophone dans les années 1970, de nombreux immigrés sont aussi venus peupler la ville et renforcer l’identité noire de celle que l’on surnomme la Cité blanche.
    Aujourd’hui, de Belém à Sao Bento, en passant par les musées de la ville, partir sur les traces de l’africanité de Lisbonne relève encore du jeu de pistes. Historiens, artistes portugais ou étudiants africains, certains à Lisbonne cherchent aussi à révéler et partager cette mémoire enfouie. Dans une ville qui semble avoir oublié qu’au XVIe siècle, sa population comptait plus de 10% de Noirs venus d’Afrique.
    Un reportage en deux volets de Raphaëlle Constant.

    Liens utiles :
    - Si vous souhaitez suivre le tour « Lisbonne l’Africaine » de Nacky Gaglo, plus d’infos ici
    - Pour en savoir plus sur les visites guidées de Carlos Pires « Lisbonne Autrement », allez
    - Découvrez ici le travail de l’artiste portugais João Ricardo qui, à travers ses photographies aux allures de tableaux anciens, cherche à révéler la présence africaine invisible au Portugal.

     
    A lire : 
    - « Lisbonne, dans la ville noire » de Jean-Yves Loude. Editions Actes Sud. Une enquête sensible et érudite d’un passionné d’Afrique à Lisbonne, sur les traces de son identité noire
    - « Le cul de Judas » d’Antonio Lobo Antunes. Editions A.M. Métailié. Une évocation sombre et puissante de la guerre en Angola par l’un des plus grands écrivains portugais actuels
    - « Histoire du Portugal et de son empire colonial : des origines à l’indépendance » de A.H. de Oliveira Marques. Un ouvrage de référence traduit en français sur l’histoire coloniale portugaise
    - « A Herança Africana em Portugal », d'Isabel Castro Henriques. Histoire et mémoire des Africains du XVe siècle à nos jours par l’une des rares spécialistes de l’Afrique au Portugal. Pour les lusophones… 

     

    • Cayar, la résistance des pirogues

      Cayar, la résistance des pirogues

      Sur la grande côte, à plus de 50 kilomètres de Dakar au Sénégal, le village de pêcheurs traditionnels de Cayar a décidé de prendre son destin en main, dans un contexte …

    • Jean Malaurie, une vie parmi les Inuits

      Jean Malaurie, une vie parmi les Inuits

      Rencontre avec l’ethnogéologue français né en 1922, écrivain, éditeur, explorateur polaire et ardent défenseur des autochtones du Grand Nord.(Rediffusion du 13 octobre …

    • Le monde est à elles: histoires d’aventurières

      Le monde est à elles: histoires d’aventurières

      Pendant des siècles, des millénaires, la seule aventure que l’on concédait bien souvent aux femmes, c’était celle du cœur. L’aventure, le voyage à travers les chemins …

    • Pougne-Hérisson, le «Nombril du Monde»

      Pougne-Hérisson, le «Nombril du Monde»

      « Il faut le croire pour le voir », c’est la devise de ce petit village des Deux-Sèvres, peuplé de 360 habitants, baptisé depuis près de 30 ans « Nombril du Monde ».(Rediffusion …

    • Isabelle Eberhardt, un destin nomade

      Isabelle Eberhardt, un destin nomade

      On part sur les traces d’une femme de lettres et de sables cette semaine, un personnage singulier, rebelle aux ordres du monde, scandaleux pour certains, fascinant pour …

    • Un cargo pour les Açores

      Un cargo pour les Açores

      Au coeur de l’océan Atlantique, les neuf petites îles des Açores forment un archipel aussi magique que stratégique. Situées à 1 500 km de l’Europe continentale, Santa …

    • Des ailes et du courrier: sur la ligne Aéropostale en Afrique [2/2]

      Des ailes et du courrier: sur la ligne Aéropostale en Afrique [2/2]

      À la fin de la Première Guerre mondiale, une ligne aérienne mythique a été initiée par un industriel français, Pierre-Georges Latécoère. Son projet, créer une liaison …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.