GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 25 Septembre
Mardi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: un général russe tué lors d'un bombardement du groupe EI près de Deir Ezzor (agences)
    • Sénégal: le nouveau khalife des Tidjanes, Serigne Mbaye Sy Mansour, remplace le khalife Al Amine décédé vendredi
    • Irak/Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui pour l'achat de pétrole (médias d'Etat)
    • France/Sénatoriales: la majorité de droite confortée lors du scrutin de ce dimanche (Gérard Larcher/président sortant du Sénat)
    • Législatives en Allemagne: les sociaux-démocrates du SPD excluent une grande coalition avec Merkel (officiel)
    • Législatives en Allemagne: la CDU-CSU de Merkel à 32,5%, le SPD à 20%, l’AfD à 13,5% (estimations télévision publique)
    • Législatives en Allemagne: score historique de la droite nationaliste à 13,5% (estimations TV publiques)
    • Le secrétaire national du PCF Pierre Laurent réélu sénateur de Paris (officiel)

    Nigeria: dans le sud-est «il y a un vrai sentiment pro-biafrais»

    Manifestation le 18 novembre 2015 dans les rue d'Aba, au sud-est du Nigeria, pour lancer un appel à la libération du militant indépendantiste Nnamdi Kanu. AFP/Pius Utomi Ekpei

    Au Nigeria, la justice se penchait à nouveau ce mardi 9 février 2016 sur le cas de Nnamdi Kanu, dont l'arrestation avait provoqué en octobre dernier une vague de protestations dans le sud-est du pays. Le militant indépendantiste biafrais est accusé entre autres de sédition et d'incitation ethnique. Pour en parler, Nathalie Amar reçoit Vincent Hiribarren, maître de conférences au King's College de Londres.

    « Beaucoup de gens qui habitent dans le sud-est du Nigeria sont sensibles au message pour l'indépendance ou plus d'autonomie de la région. Il y a une vraie histoire de négligence de la part du pouvoir central, un peu comme on le retrouve dans les régions du nord du pays ce qui explique pourquoi Boko Haram a eu tant de succès aussi. Il y a donc beaucoup de gens qui sont sensibles à ce message de négligence du pouvoir central. De là à dire qu'ils sont pro-indépendantistes et pro-violence, c'est autre chose... »


    Sur le même sujet

    • Nigeria

      Nigeria: les manifestations pour le Biafra se multiplient

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.