GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Commerce: Washington lance de fausses accusations pour «intimider» les autres (Chine)
    • Maldives: le gouvernement indique reconnaître la victoire de l'opposition à la présidentielle (officiel)
    • Russie: l'opposant Alexeï Navalny a été de nouveau arrêté dès sa sortie de prison (porte-parole)
    • Internet: le moteur de recherche Google, né en septembre 1998, célèbre ses vingt d'ans d'activité
    • Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront pour éviter la pénurie sur le marché s'ils le jugent opportun, dit l'Arabie saoudite
    • Australie: les travaux ont commencé sur le chantier du deuxième aéroport de Sydney, qui doit être livré en 2026
    • Hong Kong interdit un parti indépendantiste, le Parti national (HKNP), une première depuis 1997
    • Birmanie-Rohingyas: pour le chef de l'armée birmane, l'ONU «n'a pas le droit d'interférer»
    • Guerre commerciale Washington-Pékin: entrée en vigueur des taxes américaines sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises

    Nigeria: dans le sud-est «il y a un vrai sentiment pro-biafrais»

    Manifestation le 18 novembre 2015 dans les rue d'Aba, au sud-est du Nigeria, pour lancer un appel à la libération du militant indépendantiste Nnamdi Kanu. AFP/Pius Utomi Ekpei

    Au Nigeria, la justice se penchait à nouveau ce mardi 9 février 2016 sur le cas de Nnamdi Kanu, dont l'arrestation avait provoqué en octobre dernier une vague de protestations dans le sud-est du pays. Le militant indépendantiste biafrais est accusé entre autres de sédition et d'incitation ethnique. Pour en parler, Nathalie Amar reçoit Vincent Hiribarren, maître de conférences au King's College de Londres.

    « Beaucoup de gens qui habitent dans le sud-est du Nigeria sont sensibles au message pour l'indépendance ou plus d'autonomie de la région. Il y a une vraie histoire de négligence de la part du pouvoir central, un peu comme on le retrouve dans les régions du nord du pays ce qui explique pourquoi Boko Haram a eu tant de succès aussi. Il y a donc beaucoup de gens qui sont sensibles à ce message de négligence du pouvoir central. De là à dire qu'ils sont pro-indépendantistes et pro-violence, c'est autre chose... »


    Sur le même sujet

    • Nigeria

      Nigeria: les manifestations pour le Biafra se multiplient

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.