GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Janvier
Vendredi 13 Janvier
Samedi 14 Janvier
Dimanche 15 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 17 Janvier
Mercredi 18 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Lituanie va ériger une clôture à la frontière avec le territoire russe de Kaliningrad (Intérieur)
    • Emmanuel Macron n'est pas de gauche «quand il remet en cause les 35 heures» (Benoît Hamon, sur BFMTV et RMC)
    • Egypte: confirmation par la justice de l'annulation de la rétrocession de deux îlots à l'Arabie saoudite
    • Yémen: quatre soldats tués et trois blessés dans une attaque menée par des «combattants d'al-Qaïda» à Loder (sécurité)
    • Crash d'un avion-cargo turc au Kirghizstan: une «erreur de pilotage» (premières conclusions officielles)
    • Le Royaume-Uni veut que l'accord nucléaire avec l'Iran «continue» (Boris Johnson)
    • L'Union européenne se conformera à l'accord sur le nucléaire iranien, considéré comme «extrêmement important» (Federica Mogherini)
    • Arrivée à Oman de dix détenus de la prison de Guantanamo (Affaires étrangères)
    • Industrie optique: le groupe français Essilor va fusionner avec l'italien Luxottica (communiqué)

    Les frontières, entre globalisation et protectionnisme

    Des migrants, près de Calais, le 21 janvier 2016. REUTERS/Pascal Rossignol

    L'actualité internationale en apporte, tous les jours, la démonstration : les frontières géographiques sont mises à rude épreuve. La crise syrienne propulse des millions de réfugiés vers les pays limitrophes et vers l'Europe. Des millions de migrants africains traversent leur continent, d'Est en Ouest et vers le Nord, pour trouver un meilleur niveau de vie. Face à ces mouvements de population, les pays européens ont rétabli les contrôles aux frontières. Certains ont décidé de se claquemurer derrière des murs de barbelés.

    Mais, si les frontières sont des barrièrres géopolitiques, elles ont aussi un rôle économique. Elles permettent aux Etats de percevoir des taxes sur la circulation des biens et des marchandises. Un rôle largement minoré, depuis longtemps, par le mouvement de libéralisation, puis de globalisation. Ses promoteurs cherchent à effacer ce qu'ils perçoivent comme un obstacle au commerce et à l'enrichissement général.

    Alors où en est-on ? Est-ce qu'il reste encore des frontières douanières ? A quoi servent-elles ? Ces frontières sont-elles réellement des freins à l'activité économique, et leur suppression contribue-t-elle à la richesse mondiale ?

    Telles sont les questions posées aux quatre invités de Jean-Pierre Boris :
    - Corinne Vadcar, économiste à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris-Ile-de-France, spécialiste du Commerce international
    - Guy Gweth, fondateur et président du Cabinet d'intelligence économique Knowdys spécialisé sur l’Afrique Centrale qui a des antennes au Cameroun, en France et en Grande-Bretagne
    - Houssein Guimbard, économiste au CEPII, l'un des grands centres de recherche économique français
    - Vincent Vicard, professeur d'Economie à l'Université Paris-Dauphine.

    Eléments sonores diffusés dans Eco d'ici Eco d'ailleurs :

    L’intégration régionale dans la Communauté d’Afrique de l’Est, la CEA qui regroupe le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda avance à grand pas. Une nécessité pour le Rwanda, pays enclavé, qui souffre d’un petit marché intérieur et dépend de ses voisins pour se développer.

    Le Rwanda et l'intégration régionale 13/02/2016 - par Stéphanie Aglietti Écouter

    Erection de barrières commerciales entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, chute des investissements dans le royaume, voire remise en cause du cadre normatif pour les entreprises... Les milieux économiques commencent à s’inquiéter sérieusement des conséquences fâcheuses que pourrait entraîner un vote pour la sortie de l’UE lors du référendum promis par le premier ministre David Cameron. Résultat, de nombreuses grandes sociétés ont décidé de monter au créneau contre un Brexit, à commencer par le secteur automobile. A Londres, le reportage de Muriel Delcroix :

    Londres : les industriels contre le Brexit 13/02/2016 - par Muriel Delcroix Écouter


    Sur le même sujet

    • Macédoine / Europe / Immigration

      Macédoine: le pays ferme ses frontières aux migrants «économiques»

      En savoir plus

    • France / Turquie

      Cazeneuve appelle la Turquie à contenir le flot de migrants

      En savoir plus

    • Sénégal

      Sénégal: Matteo Renzi discute coopération et migrants avec Macky Sall

      En savoir plus

    • Allemagne

      L'Allemagne durcit le droit d'asile pour limiter l'arrivée de migrants

      En savoir plus

    • Migrants

      L’OCDE formule 10 propositions pour favoriser l’insertion des migrants

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.