GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Aujourd'hui
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Un robot chinois caméléon

    Des chercheurs chinois de l'université de Wuhan ont mis au point un robot caméléon capable de changer de couleur en fonction de son environnement. ®New scientist

      Les chercheurs s'inspirent de plus en plus de la nature pour créer des robots plus agiles ou performants. Et pourquoi pas invisibles, espèrent les scientifiques chinois qui ont mis au point un engin changeant de couleur capable de se fondre dans son environnement.

      Depuis plus dix ans, les scientifiques nous promettent de réaliser la cape d’invisibilité d’Harry Potter. Mais il faut bien se rendre à l’évidence, les appareillages complexes et couteux qu’ils ont mis au point n’offrent pour l’instant pas de quoi tisser la moindre cape. En attendant les premiers dispositifs vraiment efficaces, des chercheurs chinois de l'université de Wuhan ont suivi une autre approche pour parvenir à un semblant d’invisibilité, qui se nomme le camouflage

      Et leur modèle de référence a été le caméléon. L’animal qui appartient à la famille des reptiles est capable de modifier les teintes et les tâches de sa peau pour se fondre dans son environnement. Que fait ce lézard dans un champ d'herbe ? Il se colore en vert ! Et sur un tissu écossais alors ? Il devient fou, évidemment ! Ne sachant plus très bien à quelle teinte se vouer...
       
      Malheureusement, cette légende est complètement fausse ! Aucun caméléon ne prendra jamais la couleur de son support, tout dépendra, en fait, de son état émotionnel. En colère, l’animal entièrement dominé par ses hormones, affichera des teintes vives, la peur le fera pâlir, calmé il se colorisera péniblement en vert.

      Mais les propriétés étonnantes de ce reptile ont donné des idées aux chercheurs chinois. Ils ont mis au point un robot qui lui, est capable de changer de couleur selon l’endroit où il se trouve. Leur machine est recouverte de capteurs en mesure de reconnaître les couleurs situées en arrière-plan. Les écrans qui tapissent également sa structure les renvoient tout simplement. L’illusion d’invisibilité de l’appareil est presque parfaite.

      Pour l’instant, le système est capable de réfléchir uniquement les couleurs primaires du rouge, du vert et du bleu. « Si les capteurs peuvent être améliorés et miniaturisés, nous pourrions appliquer ce principe de camouflage à un usage militaire » prévoir les scientifiques, dévoilant du même coup, la finalité belliqueuse de leur recherche. Ils espèrent, par exemple, rendre le déplacement de véhicules blindés moins visible sur les théâtres d'opérations militaires, de mieux dissimuler des bombardiers, des drones-espions ou de combats. Alors qu’importe l’invisibilité pourvu qu’on ait le camouflage ! 

      Cette nouvelle approche nous démontre que la robotique avance à grands pas, mais pas forcément dans la bonne direction. Et il est à craindre que ce soit plutôt les humains, qui, confrontés bientôt à une armée de robots guerriers invisibles, ne finissent par totalement disparaitre. Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

      1. 1
      2. 2
      3. 3
      4. ...
      5. Suivant >
      6. Dernier >
      Les émissions
      Commentaires
       
      Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.